GABARRET

IMG_6964

Samedi matin, à la salle des associations, les gardes-chasses particuliers de la Fédération départementale des gardes particuliers (FDGP) des Landes ont tenu leur assemblée générale départementale.  

Le président Alain Pallas, après avoir brièvement abordé le congrès national, a précisé que tous les ans, à tour de rôle, l’assemblée générale a lieu dans une commune landaise différente.

Jean-Roland Barrère, président de la FDC 40 a rappelé l’importance et la nécessité  d’entretenir de bonnes relations entre la FDC et les deux associations des gardes-chasses : «   Nous devons tous travailler ensemble dans l’intérêt de la chasse et une très bonne entente est nécessaire pour avancer ensemble dans le bon sens.   La FDC 40 travaille en très bonne entente  avec l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFC)  qui nous apporte toujours un appui efficace et appréciable, je tiens à le souligner.»

Jean-François Berthelot, trésorier, a détaillé le bilan financier  en précisant que les finances sont bonnes et le solde positif.

Le chef de brigade de l’ONCFS de Mont-de Marsan, M. Legrand, a rappelé  l’importance de la formation, du stage de recyclage  et a confirmé les propos tenus précédemment par  Alain Pallas :

«  En effet le garde-chasse particulier n’est pas sous l’autorité de son commettant (président de l’ACCA), en matière de police. Il est sous la seule surveillance du procureur de la République. »

L’évolution du schéma départemental de  gestion cynégétique  a été aussi  abordée. 

Il a été rappelé que la  Fédération des chasseurs des Landes propose depuis plusieurs années aux responsables de battues, ainsi qu’aux chasseurs intéressés, une formation facultative spécifique « sécurité à la chasse ». Cette formation aborde les  règles fondamentales de sécurité et permet d’éviter ainsi les comportements dangereux.