HERRE

IMG_6124

À 12 h 30, a débuté la cérémonie d’inauguration de la stèle qui rappelle le parachutage des agents SOE, Yvonne Basedem, et  Gonzague de Saint-Geniès.

IMG_6128

Brigitte Appolinaire , maire d’Herré a retracé l’engagement des deux agents secret et leur parachutage au terrain de  la Roulette. Le maire a conclu son discours en précisant :

«  Ils sont un exemple pour nous aujourd’hui et pour les générations  à venir. Ils ont défendu  avec courage les valeurs de la République. »

Le fils  d’Yvonne Basedem, au nom de tous les membres de sa famille, a tout d’abord exprimé avec émotion toute sa reconnaissance  pour l’honneur rendu à sa mère. Il a précisé :

«  Ma mère a toujours considéré qu’elle n’avait fait que son devoir.  Yvonne et Gonzague comme tous les agents n’auraient pu rien faire sans l’aide des résistants français. Ils ont été accueillis par les habitants  d’Herré qui les ont cachés, et leur ont permis ainsi de poursuivre leur mission à Dole. »

Béatrice de Lavalette, petite nièce  de Gonzague de Saint-Geniès  a rappelé l’engagement de Gonzague et les valeurs humaines qui l’animaient, ainsi que les circonstances de sa mort à l’âge de 27 ans.

 Frédéric Perissat, préfet des Landes, a ensuite  pris la parole en précisant :

«  Il est toujours émouvant, même impressionnant d’honorer ces résistants. C’est un honneur pour moi d’être avec vous pour leur rendre hommage. Ces deux figures comme tant d’autres qui ont lutté comme eux pour la liberté, nous obligent tous à inscrire nos pas dans les leurs.   Nous leur devons la liberté. »

IMG_6131

Le parachute qui couvrait la stèle fut ôté par le fils d’Yvonne et par la petite nièce de Gonzague. Le préfet a  coupé le ruban tricolore tenu par  les enfants des deux familles. La cérémonie s’est prolongée par le dépôt de gerbes des personnalités, ainsi que par les descendants d’Yvonne et de Gonzague.

IMG_6167

Les hymnes nationaux de la Grande-Bretagne  et de la France ont précédé le salut aux drapeaux  par les personnalités.

À l’issue de la cérémonie, à la salle des fêtes, Jean-Marie Barrère  avait réservé une surprise  pour tous. L’assistance a eu le bonheur de découvrir un court  interview  d’Yvonne,  réalisé dans le passée, par Jean-Marie Barrère.