BAUDIGNAN-RIMBEZ ET BAUDIETS

IMG_5802

Lundi en fin d’après-midi, à la mairie  de Rimbez et Baudiets, a eu lieu l’assemblée générale de l’ ASA DFCI de Baudignan-Rimbez, qui couvre une superficie forestière de 5 453 ha.

Le quorum étant atteint, Nicolas Lafon, maire de Rimbez et président de l’ASA DFCI, en présence de Gérad Duzan, maire de Baudignan et vice-président de l’ASA DFCI de Baudignan-Rimbez,  a ouvert  la réunion en invitant l’assistance à observer  une minute de silence en mémoire de Jean Etcheverry,  grand sylviculteur et président honoraire de l’ASA DFCI de Baudignan et Rimbez.

Nicolas Lafon a rappelé que l’assemblée générale avait lieu tous les deux ans puis il a précisé : «  l’année 2017 a été calme grâce aux pluies  des mois de mai, juin et juillet. »

Après avoir rappelé que les feux de printemps sont de plus en plus préoccupants , il a invité les personnes présentes à faire passer le message  de prudence, notamment en ne faisant pas brûler les déchets verts et en les portant à la déchèterie.

Lors du rapport moral, Nicolas Lafon  a apporté les précisions suivantes :

« L’entretien des pistes reste sur la même base financière de 3 500 euros par an. Des travaux d’investissement ont été réalisés en 2016 sur la commune de Baudignan au point d’eau du Bourrachat et au point d’eau du Communal. En 2017, la DFCI landes a effectué un Plan général simplifié de déserte ( PGSD) sur l’ensemble de l’ASA. »

Le rapport moral et le rapport financier ont été approuvés à l’unanimité, et le montant de la cotisation pour l’année 2018 reste identique aux dernières années, c’est-à-dire à 2 euros l’ ha et un forfait de 6 euros HT de 1 à 3 ha.

Lors du renouvellement du tiers sortant, ont été réélus  Jacques Dubouch et Gérard Duzan, et Sébastien Guilloux a été élu.

Pour l’année 2018 il a été proposé de réduire le budget entretien broyage et il est prévu  pour un montant de 8 222, 50 euros HT, la remise en état de pistes en calcaire de Pouyagut (environ 3 km), de Maison Neuve (600 m), et de Piron (380 m).

Nicolas Lafon  a abordé ensuite le dossier d’aménagement de la piste N° 206 :

Après avoir discuté avec le directeur de la DFCI Landes, le PGSD, nous a fait apparaitre dans le secteur une priorité qui est la remise en état d’un accès impraticable sur le ruisseau de Crabignan. Ce pont est le seul franchissement sur plus de 2,5 km entre l’amont et la confluence de la Gueyze. » Le président  a demandé que la priorité soit faite sur ce dossier  plutôt que sur l’empierrement de la piste N° 206.

Dans les questions diverses, Nicolas Lafon  a précisé  que la Tonne à eau a été réceptionnée et qu’elle est donc opérationnelle.