janvier 2018

Archive mensuelle

Une réponse positive face à la désertification médicale

Créé par le 30 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, santé

EAUZE

32395a1a740a42c4a51da7137f3042e3_html_m2834f3cf

Comme dans beaucoup de communes   Gersoises, la désertification médicale devient un problème sérieux pour les élus, ainsi que pour  la population qui exprime de plus en plus ses inquiétudes

À Eauze, , le maire  Michel Gabas a abordé le sujet en apportant les précisions suivantes :

«   La désertification médicale constitue un problème majeur pour notre territoire et la recherche de médecins est une priorité pour moi et  l’ensemble du conseil municipal.

Outre la construction d’un cabinet médical qui sera livré au printemps 2019, la mairie d’Eauze s’est engagée à recevoir sur Eauze plusieurs médecins via des sociétés de recrutement.

C’est ainsi que la municipalité a trouvé une doctoresse généraliste venant de Gerone en Espagne. 

Ce nouveau médecin s’installera dans les locaux de la mairie, aux côtés du docteur  qui est déjà présente deux fois par semaine.

Elle   débutera son activité à Eauze le lundi 5 février.

Pour plus de renseignements s’adresser à la mairie d’Eauze.

 

Hommage aux secours

Créé par le 30 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie

EAUZE

32395a1a740a42c4a51da7137f3042e3_html_m2834f3cf

Suite à l’accident de car du 25 janvier 2018, Michel Gabas, maire d’Eauze, mardi 30 janvier en début d’après-midi a rendu hommage aux secours :

«  Le 25 janvier dernier, comme chacun sait, la commune d’Eauze était en émoi suite à l’accident de car transportant des collégiens élusates et qui a causé plusieurs blessures mais fort heureusement aucun décès ou blessé très grave à déplorer.

À l’occasion de cet événement malheureux, moi-même  et les élus sur place ont pu apprécier l’efficacité et la rapidité d’intervention des secours et notamment la capacité de réaction et d’analyse de la situation par les primo-intervenants sur le lieu du sinistre. »

Michel Gabas,   au nom du Conseil municipal et de toute la population élusate, a ainsi  souhaité adresser toutes ses plus sincères félicitations aux sapeurs-pompiers d’Eauze et à leur chef le Lieutenant Gaüzere, ainsi qu’à l’ensemble des équipes du SDIS répartis sur le département du Gers, sachant qu’une vingtaine de compagnies étaient présentes sur les lieux de l’accident :

«  Ces félicitations sont mêlées d’un sentiment de gratitude profonde à l’égard de ces hommes et de ces femmes qui œuvrent dans l’anonymat en se tenant disponibles chaque jour pour secourir les administrés gersois. » a conclu le maire.

Les Vœux du maire

Créé par le 30 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie

AYZIEU

IMG_4548

Dimanche après-midi, à la salle des fêtes, entouré de ses conseillers municipaux, le maire  Jean-Claude Duffau a présenté ses vœux à ses administrés.

Après avoir souhaité la bienvenue aux nouveaux habitants, le maire a eu une pensée pour Monsieur Alain Saint-Marc qui fut président du Foyer rural pendant vingt ans et adjoint au maire pour à peu près la même durée.

Jean-Claude Duffau a ensuite remercié  les conseillers municipaux pour leur implication dans la gestion de la commune, ainsi que les présidents et bénévoles des associations qui, tout au long de l’année, animent la vie du  village avec des animations diverses.

Le maire  a rappelé le départ à la retraite de Nadège  Buzzalotte après 32 ans de service. Puis il a abordé les divers travaux réalisés en 2017, notamment la réfection de la façade de la mairie, ainsi que l’achat d’un columbarium  pour les deux cimetières et l’éclaircissage d’une parcelle de la forêt communale.  

Jean-Claude Duffau a ensuite abordé la fermeture de la Trésorerie de Cazaubon et a exprimé ses inquiétudes et celles de la population suite au risque de  la fermeture du Smur de Condom, et de la désertification médicale.

Après avoir informé ses administrés de la possible installation d’un médecin à Estang, Jean-Claude Duffau  a donné rendez-vous  à tous pour la fête du Catalan qui aura lieu le 21 juillet.   

Une société se juge à la manière dont elle traite ses personnes âgées

Créé par le 30 jan 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, santé, service social, solidarité

GABARRET

IMG_4558

Mardi 30 janvier de 11 à 15 heures, , suite à l’appel d’une grève nationale  pour la défense des EHPAD, les syndicats Force Ouvrière et CFDT de l’Ehpad « les Ajoncs » à Gabarret ont appelé les résidents, les familles, les élus et la population à rejoindre  l’ensemble des personnels travaillant dans l’ Ehpad à un rassemblement sur le parvis de la résidence.

IMG_4562

En présence de nombreux maires du secteur, les responsables du rassemblement, dès 12 h 30, au micro, ont rappelé tout d’abord la mission d’un Ehpad qui est d’accompagner  les personnes âgées dépendantes dans tous les actes de la vie quotidienne en leur apportant des soins d’hygiène et de bien-être tout en préservant leur autonomie.

IMG_4563

Les grévistes ont précisé :

«  Cette grève dénonce le manque de moyens humains et financiers pour réaliser ces soins de confort dus à nos aînés qui sont indissociables de l’amélioration des conditions de travail des professionnels. C’est pourquoi, les agents hospitaliers, territoriaux, privés avec le soutien des usagers demandent au gouvernement , notamment l’application du plan solidarité grand âge qui fixait l’objectif d’un taux d’encadrement tout personnel confondu, d’un agent par résident au plus tard en 2012. En 2018, la moyenne nationale est de 1 agent pour 2 résidents. Ils demandent également l’arrêt des baisses de dotations induites par la convergence tarifaire pour le maintien de tous les effectifs, l’abrogation des dispositions  législatives relatives à la réforme de la tarification. Pour les soignants « Prendre Soin » a un sens et ne peut être assimilé à des contraintes budgétaires. »

Mobilisation du personnel du Cias

Créé par le 30 jan 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, service social

GABARRET

IMG_4568

Mardi 30 janvier à 12 h 30, devant les locaux du Cias, à l’appel du syndicat CGT des territoriaux des Landes d’Armagnac, les salariés du Cias, rejoints par  Antoine Lequertier,  maire de Mauvezin-d’ Armagnac, ont manifesté. Ils veulent faire prendre conscience de la situation préoccupante de l’accompagnement au maintien à domicile envers les personnes âgées  qui est évidemment indissociable de l’amélioration des conditions de travail des agents.

Les responsables du mouvement ont apporté les précisions suivantes :

«  La mobilisation intersyndicale vise à dénoncer les conditions de travail dégradées du secteur d’aide à domicile. Le besoin  croissant du service  d’aide à la personne se fait au détriment des salariés. Emploi précaire, travail isolé, et les frais kilométriques qui ne correspondent pas  à la réalité des dépenses. L’ utilisation des véhicules personnels avec les carburants en hausse, l’usure de la voiture, les points de contrôle technique plus nombreux en 2018 et le coût des assurances, représente pour le personnel une charge de plus en plus lourde. Pour rappel, la majorité des agents sont des femmes qui travaillent sur des amplitudes horaires élevées  de 10 à 12 heures. Des emplois du temps non complets, entrecoupés de pauses interminables et non rémunérées. »

Suite à ces conditions de travail, les agents ont exprimés plusieurs revendications, notamment la revalorisation de l’indemnisation kilométrique, et souhaitent une formation  professionnelle adaptée et des conditions de travail dignes d’un agent social, ainsi que la reconnaissance du métier d’aide à domicile avec la création d’un statut.

Pour les manifestants, les pertes d’autonomie liées au vieillissement et au handicap doivent être traitées en termes de service public comme la santé avec des moyens conséquents.

Avant de rejoindre leurs collègues de l’Ehpad qui eux aussi manifestaient, les agents du Cias ont répondu présents à cette journée d’action en précisant :

«  Nous ne pouvons pas rester indifférents, ni à la prise en charge de nos aînés, ni à la dégradation de nos conditions de travail. Quels moyens seront donnés pour les futures générations?»

Aujourd’hui à Gabarret, la CGT a associé et mobilisé l’ensemble des intervenants dans le cadre des missions de la prise en charge des personnes âgées, notamment ceux de l’Ehpad, du Ccas et du Cias.   

La troupe « Mauléon boulevard » recrute

Créé par le 29 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, loisirs, théâtre

MAULEON D’ARMAGNAC

Sens dessous dessus

Créée en 2009 à Mauléon d’Armagnac, la troupe en est à sa dixième année d’existence. Elle a rencontré succès et public dans son village et dans ceux qui l’on accueillie comme Monguilhem, Panjas, Le Houga, Bascous, Nogaro…

Prévue à Magnan en novembre dernier, la séance a dû être annulée pour cause d’accident cardiaque de l’acteur principal. Mais la troupe a bon espoir de reprendre sa tournée au printemps et de rencontrer à nouveau le public de Magnan, Bascous, Barcelone du Gers, Monguilhem avec sa dernière création « Sens dessous dessus », une comédie de boulevard faite pour rire et qui a obtenu un franc succès à Mauléon.

Le nouveau spectacle

Pour le nouveau spectacle en préparation, Gilles Dréanic, auteur-metteur en scène s’est confié :

«  C’est une  comédie policière écrite par moi-même, et la troupe, pour la première fois, se trouve en recherche d’actrices. Des  déménagements, des choix de vie ont créé des départs qu’il faut aujourd’hui combler. La nouvelle comédie intitulée  « L’oiseau coupable » met en jeu trois sœurs et deux maris qui vont devoir faire vivre la palombière du père qui ne peut plus s’en occuper. L’héritage est en jeu et ils n’y connaissent rien ou presque… Quant au père, il semble avoir repris goût à la vie grâce au service d’une aide à domicile dont la beauté n’a rien à envier à Diane chasseresse. Un jour, cette beauté disparait et l’enquête policière est prestement menée par une commissaire efficace. Pour connaître l’issue, il faudra évidemment venir voir la pièce. »

 La troupe recrute

 Pour réaliser ce nouveau spectacle, il manque à la troupe une actrice pour jouer une des trois sœurs et une pour la commissaire.

Si des personnes sont tentées  par cette expérience, « Mauléon boulevard » les accueillera avec plaisir et bonne humeur.

Les répétitions se déroulent à Mauléon d’Armagnac en soirée de 20 h 30 à 22 h 30, le jour peut être choisi en fonction des disponibilités et un covoiturage sur le trajet Barcelone du Gers-Mauléon passant par le Houga est organisé.

 Seule l’envie de jouer est nécessaire, la dynamique de ce collectif permettant même à des débutantes de tenter l’expérience de jouer la comédie.

Renseignements au 06 08 21 02 84.

Canta’cordes a conquis le public

Créé par le 29 jan 2018 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, les sorties, musique

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4543

Dimanche 28 janvier à 15 h 30, au Pôle, a eu lieu le premier concert programmé par le service culturel de la mairie.

Pour cette première rencontre culturelle de l’année, le public Cazaubonnais était présent et rejoint par des amateurs de musique des villages voisins Gersois et Landais.

Lilla Papp Sailly a présenté  le Trio « Canta’cordes », composé d’Emilio Zubeldia – ténor (basque espagnol), Lilla Papp Sailly au violon (hongroise), et  Jean Michel Martinez  au piano (français) :

« Pourquoi Canta’cordes ? Nous avons choisi ce nom pour le trio qui réunit, les cordes vocales d’Emilio Zuneldia, les cordes frappées du piano de Jean-Michel Martinez et les cordes caressées de mon violon. »

Le trio avec son talent musical et son répertoire varié, a entrainé l’assistance dans un magnifique tourbillon musical, très apprécié par l’assistance qui évidemment n’a pas vu passer le temps et en a vivement  redemandé.

Quant au service culturel, son choix a été largement récompensé avec un dimanche après-midi, plus de 150 personnes présentes à ce  concert.

IMG_4540-1000

La prochaine animation aura lieu le samedi 24 février avec l’après-midi et la soirée Gasconnes, son atelier d’initiation aux danses traditionnelles, son repas poule au pot et son bal. L’animation sera assurée par le groupe Aquo R’Ail

Les aînés ont tiré les rois

Créé par le 28 jan 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, mairie

GABARRET

IMG_4504

Samedi après-midi, à la salle d’animation, la municipalité a convié les 120 aînés de la commune, qui ont franchi les  70 ans.

Le maire Stéphane Barlaud et ses conseillers municipaux ont  accueilli individuellement, chaque Gabardanne et Gabardan.

Le maire a ouvert son discours en citant Victor Hugo : «  Le bonheur veut tout le monde heureux », puis il a précisé : «  Vous me direz, ça se sait mais c’est mieux en le disant ! Alors attention, je ne suis pas le bonheur, mais mon bonheur à moi est que vous soyez heureux sur notre commune. »

Après avoir eu une pensée pour les personnes  de la commune qui sont dans l’impossibilité physique de participer à cette rencontre, le maire a adressé ses félicitations aux doyens qui ont déjà dépassé avec succès la neuvième dizaine.

Stéphane Barlaud leur a ensuite rendu un bel hommage :

Vous êtes pour certains, la mémoire de la commune. Votre présence lors des événements communaux ou simplement dans la vie de la commune est une richesse. Je vous remercie simplement, avec tendresse d’être là. Grâce à vous, à votre mémoire, notre patrimoine historique communal est écrit ad aeternam sur nos panneaux du patrimoine historique, naturel, géographique et  communal.

Le maire a profité de l’occasion  pour  présenter aux anciens, l’avancée des travaux qui ont lieu à  l’église saint Luperc, en précisant :

«  La deuxième tranche a débuté. Cette année 2018 verra se terminer cette deuxième tranche et par la suite, l’ouverture à tous, de ce magnifique monument si cher aux Gabardans. »

L’après-midi s’est prolongée par un goûter avec galettes des rois,  offert par la municipalité.

Ce fut pour les aînés un bon moment de rencontre et de partage des nouvelles du coin et des familles.  

Les vœux du maire

Créé par le 28 jan 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie

RIMBEZ et BAUDIETS

IMG_4511

Samedi soir, à l’Auberge la Croûte de pin, le maire Nicolas Lafon et ses conseillers municipaux, ont convié  la population pour la traditionnelle cérémonie des vœux.

Le maire a ouvert son discours en rappelant l’importance  de cette cérémonie qui permet aux élus  de rassembler leurs administrés et de les informer  des réalisations faites durant l’année 2017 et les projets en cours pour l’année 2018.

IMG_4516

IMG_4520

Après avoir annoncé l’état civil avec seulement un mariage, Nicolas Lafon  a souhaité la bienvenue aux nouveaux habitants, puis il  a remercié le facteur pour son dévouement, ainsi que les entreprises qui travaillent habituellement sur la commune pour leur réactivité.

Le bilan de l’année 2017 est le suivant :

Nicolas Lafon  a précisé les travaux  réalisés à l’Auberge, principalement la réfection d’une partie de la toiture, ainsi  que la réalisation complémentaire de l’isolation qui n’avait pas été faite lors de la première tranche  des travaux. La rénovation et mise en accessibilité de la salle des fêtes a été accomplie avec l’aide de subventions de plus de 55% provenant de la DETR, FEC, fonds de concours communautaires 3ans, et TEPCV.

Au sujet de la forêt communale, le maire a apporté les précisions suivantes :

«  Toute la forêt communale a été reboisée en pin maritime. »

Il a détaillé l’avenir de la forêt avec les risques de sécheresses, incendies, et sanitaires, notamment avec l’arrivée redoutée du nématode  du pin. Nicolas Lafon  a précisé que suite  aux études scientifiques, il faut continuer à cultiver du pin maritime avec une gestion indispensable :

« Il y a des outils de prévention des risques parasitaires en gardant la biodiversité dans les parcelles forestières, ainsi que par la création ou le maintien des îlots ou de lisières de feuillus. Les feuillus permettent d’être un rempart efficace et un outil de prévention contre les risques parasitaires mais aussi contre le risque feux de forêt. »

Les autres points des actions municipales de l’année 2017, détaillés  sont la création du site Internet communal, qui sera terminé en ce début d’année, ainsi que la participation au concours des villes et villages fleuris, et le dernier point concernait l’éclairage public.

L’éclairage public

Nicolas Lafon   a informé l’assistance  de la décision du conseil municipal :

«  Nous avons décidé à titre expérimental  de réduire l’éclairage public nocturne. Cela permettra de réduire notre facture électrique et de limiter la pollution lumineuse. Cette réduction  sera mise en place à partir du 1er février. De 23 heures à 1h 30, un éclairage sur deux fonctionnera et de 1 heures à 5 heures, tous seront éteints. »

Pour l’année 2018, le maire a précisé que les projets seront limités suite au contexte de restriction budgétaire due à la baisse des dotations de l’Etat, des subventions, des charges de fonctionnement lourdes et d’une volonté des élus de limiter au maximum les augmentations d’impôts :

«  Nous avons aujourd’hui tous les bâtiments communaux remis en état et aux normes d’accessibilité et cela en l’espace d’un mandat et demi »

Au sujet des déchets ménagers,   et du changement dans le fonctionnement du Sictom, la Communauté des communes a fait le choix des containers semi enterrés d’un volume plus important :

«  Les containers que vous connaissez aujourd’hui vont être remplacés. Les nouveaux containers semi enterrés seront localisés au centre du village. »

Remerciements

Le maire a conclu son discours en remerciant toutes les personnes qui s’impliquent dans la vie du village, notamment les élus, présidents d’associations, notamment Francis Condamine de l’ACCA et Jean-Pierre Bernadet du Comité des fêtes, ainsi que tous les bénévoles des associations, sans oublier d’exprimer sa reconnaissance vis-à-vis de la secrétaire de mairie Adeline.  

La commune nouvelle a un excellent bilan

Créé par le 27 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_4496

Lors de la réunion publique du vendredi 26 janvier, à la salle de fêtes de Labarrère pour les vœux du maire, Patrick Batmale, maire délégué et le maire Philippe Beyries ont fait brièvement le bilan de la Commune nouvelle.

IMG_4476

L’intervention de Patrick Batmale

Patrick Batmale a ouvert la cérémonie en abordant les travaux d’aménagements réalisés à Labarrère, notamment en ce qui concerne l’accessibilité au cimetière, puis il a informé l’assistance que les importants travaux dans les rues du village vont démarrer en ce début d’année.

Après avoir remercié les bénévoles des associations pour leur investissement, le maire délégué a remercié les adjoints et les conseillers municipaux pour leur disponibilité et le travail effectué dans un esprit très constructif pour la nouvelle commune :

«  Le respect de l’identité de chaque village, de chaque association n’est pas un vœu, ni une promesse, mais la réalité actuelle. »

Patrick Batmale a ensuite abordé les problèmes de la ruralité, notamment le vieillissement de la population ainsi que le désert médical :

«  La désertification médicale obtient le paradoxe qu’il est plus facile d’obtenir un rendez-vous avec un vétérinaire qu’avec le corps médical qui plus est, s’il s’agit de spécialiste. Cela nous oblige tous, élus et citoyens, à défendre la proximité des services publics, des services administratifs et des services de santé qui sont indispensables pour que notre territoire ne devienne pas, lui aussi, une zone désertique, qui ne pourrait plus accueillir et faire vivre décemment sa population. »

Au sujet de la commune nouvelle, Patrick Batmale a exprimé sa satisfaction :

«  La création de la nouvelle commune, nous a permis de consolider notre situation financière tout en faisant encore de gros investissements. Notre souci est d’améliorer notre vie quotidienne et notre environnement sans alourdir nos diverses taxes, et cela est plus facile avec notre nouvelle structure. »

Le maire délégué a conclu son discours  en signalant les sept décès survenus en 2017, puis en souhaitant la bienvenue aux nouveaux arrivants.

IMG_4488

L’intervention de Philippe  Beyries

Lors de son discours, le maire Philippe Beyries, a remercié les membres du tissu associatif qui est indispensable au maintien et à l’équilibre de la vie en milieu rural, puis félicité le corps enseignant et remercié tous les élus, le personnel communal et les sapeurs-pompiers volontaires.

Philippe Beyries a ensuite présenté le réaménagement de la piscine qui est devenu indispensable et qui pourrait être réalisé pour l’été 2019.

Les travaux de 2018 ont été détaillés, notamment les travaux de voirie à Labarrère, puis les travaux prévus :

« À Labarrère, nous allons aménager le columbarium et végétaliser les deux cimetières. Nous allons déplacer le local de la chasse devenu trop exigu. Le chantier phare de l’année est l’aménagement du centre de Labarrère. Des travaux qui dureront environ trois mois. »

Au sujet des travaux à Castelnau d’Auzan le maire a annoncé la réfection de plusieurs rues, l’enfouissement de tous les fils aériens, l’installation d’un nouvel éclairage public, la liaison douce  qui reliera le centre du village au lotissement, ainsi que la démolition des bâtiments face à la mairie :

« Depuis quelques jours nous avons le permis de démolir. »

Avant de conclure son discours en formulant ses vœux, le maire a informé ses administrés d’une baisse d’impôts communaux :

«  Je proposerai aux membres du conseil municipal, lors du vote du budget, aux alentours du mois de mars ou début avril, et effective dès cette année, une baisse de 2% de nos impôts communaux. »

12345

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE