novembre 2017

Archive mensuelle

Collectes de Sang de Décembre 2017 dans le GERS

Créé par le 30 nov 2017 | Dans : agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé, solidarité

GERS

139350_don_du_sang

 L’Union départementale pour le Don de sang bénévole du Gers rappelle, qu’en France, l’EFS   a besoin de 10 000 Dons de Sang par jour. Pensez-y…

 Les collectes du mois de décembre sont les suivantes :

Le Houga : Mardi 5 décembre de 11 heures à 16 heures, à la  salle rez-de-jardin.

Gondrin : Vendredi 8 décembre de 9 heures à 13 heures, à la salle des fêtes.

Vic-Fezensac : Mardi 12 décembre de 10 h 30 à 13 heures et de 15 heures à 19 heures, à la  salle Polyvalente.

Vic-Fezensac : Mercredi 13 décembre de 10 h 30 à 13 heures et de 15 heures à 19 heures,  à la  salle Polyvalente.

Nogaro : Lundi 18 décembre de 13 h 30 à 18 h 30,  à la  salle d’animation.

Masseube : Mardi 19 décembre de 15 heures à 18 h 30,  à la salle du Conseil.

Tourrenquets : Mercredi 20 décembre de 15 h 30 à 20 heures, à la salle des Fêtes.

Gimont : Mercredi 27 décembre de 14 h 30 à 19 heures, à la  salle du Parking.

Auch : Au  Site d’Auch, dans l’enceinte de l’Hôpital

Parking n°1 Allée Marie Clarac.

Ouvert tous les mardis de 9 heures  à 18 heures et les jeudis de 10 heures jusqu’à 19 heures

Pour les rendez-vous  don de sang tél N° vert : 0800 972 100

Pour plus d’informations : Rendez-vous sur le site de l’EFS : www.dondusang.net

Qui peut donner 

Les conditions requises pour donner sont les suivantes :

-Avoir au moins 18 ans (pas de dérogation possible), être en bonne santé, avoir un poids au moins égal à 50 kg.

Il est recommandé de ne pas venir à jeun (il faut avoir mangé et s’être bien hydraté pour donner son sang)

Prendre  un petit déjeuner ce jour-là !

Pour un premier don, il faut se munir d’une pièce d’identité.

Enfance Jeunesse ouvre une nouvelle structure

Créé par le 30 nov 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, loisirs

GRAND ARMAGNAC

IMG_3438

Mardi soir, lors du Conseil communautaire, qui a eu lieu à la salle des fêtes de Castelnau d’Auzan, le président Didier Dupront a donné la parole à la vice-présidente du service Enfance-Jeunesse, France Ducos.

Cette dernière a présenté à l’assemblée, la création d’une structure d’accueil de loisirs extrascolaire à Estang et Panjas. Après avoir précisé qu’un accueil de loisirs périscolaire est organisé sur les sites respectifs d’Estang et de Panjas, France Ducos a apporté les précisions suivantes :

«  Les associations des parents d’élèves des deux écoles ont fait part de leur souhait qui consiste à pouvoir bénéficier d’une structure d’accueil extrascolaire. Ce soir, nous vous proposons de répondre à ce besoin par la création d’un accueil extrascolaire (ALSH) qui accueillera, dès 2018, les enfants alternativement à Estang et à Panjas, lors des petites vacances scolaires (vacances d’été  et de Noël exclues), du lundi au vendredi hors jours fériés. La capacité d’accueil de cette structure serait de 12 enfants. Le cas échéant, cette nouvelle structure ferait alors l’objet d’une déclaration auprès des services de la DDCSPP et serait intégrée à l’accueil contrat Enfance Jeunesse, contractée avec la CAF du Gers. »

Le président a complété ses informations en précisant :

«  Jusqu’à maintenant, ce secteur du territoire n’avait pas eu besoin de cette structure. Actuellement, elle est devenue un réel besoin des familles. Il est temps de répondre favorablement à la demande des parents et d’apporter   à cette partie du territoire, le service qui existe sur les autres secteurs. »

Didier Dupront a ensuite précisé le coût net de fonctionnement de cette nouvelle structure :

« Avec la déduction faite des financements de la CAF, MSA et des familles, le coût net est estimé en année pleine à 13 000 euros. »

Les élus communautaires, à l’unanimité, ont voté pour la création de cette nouvelle structure et ont autorisé le président à accomplir toutes les démarches nécessaires à l’effectivité de cette création, notamment la signature de toutes les pièces y afférentes.

La médiathèque multiplie les animations

Créé par le 29 nov 2017 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, éducation, gers, infos, loisirs

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_3444

Mercredi après-midi, dans le cadre des animations de la médiathèque, proposées aux pitchouns, a eu lieu un atelier céramique, animé par l’artiste céramiste Thierry Revoil.

Cette animation a eu un succès avec la présence de 14 enfants de 3 à 8 ans, accompagnés par sept mamans et deux grands-mères.

L’après-midi a débuté avec l’animatrice de la médiathèque, qui a lu un joli conte aux enfants très attentifs.

Puis, Thierry Revoil a pris le relais, initiant ce petit monde au travail de l’argile. Pour l’artiste c’était une première à la médiathèque. Quant aux enfants, ce sont en majorité des habitués des animations ludiques de la médiathèque. Cette fois-ci de nouveaux pitchouns les ont rejoints, prenant par la même occasion leur carte.

Les objets réalisés par les enfants à l’aide de pochoirs pour les petits, et de gabarits créés selon l’imagination des plus grands, serviront par la suite à décorer le sapin familial de chacun.

Le soir, Thierry Revoil a emporté toutes ces petites œuvres enfantines, et dans son atelier, les passera au four. Mercredi prochain, il restituera aux enfants leur création, qu’ils peindront chez eux.

L’animation du samedi 20 décembre

Samedi 20 décembre, la médiathèque proposera une nouvelle animation qui débutera par la lecture d’un conte de Noël, et sera suivie par un petit goûter, qui précédera un très bon moment à la patinoire.

Renseignements complémentaire à la médiathèque au 05 62 03 74 04.

L’artiste Thierry Revoil propose

L’artiste, Thierry Revoil, a, depuis plus d’un an, ouvert un atelier de céramique et d’objets de décoration pour la maison ou le jardin  à 4km de Barbotan les Thermes, au lieu-dit  Couzieux (route d’Estang D32).  

Le public peut visiter le merveilleux univers de Thierry Revoil et découvrir son atelier de créations. Il propose aussi des stages de découverte de 4 heures (35 euros tout compris). Les personnes ont aussi la possibilité d’opter pour un autre tarif qui est à 5 euros de l’heure (terre et cuisson non incluse).

L’accès est adapté aux personnes à mobilité réduite, ce qui leur permet  de participer au stage ou de visiter et découvrir son travail d’artiste.

L’entrée est libre, évidemment le public peut aussi acheter des belles céramiques réalisées par Thierry Revoil.

Déjà, les personnes peuvent avoir un petit aperçu de ses créations en cliquant sur le site suivant :  

http://www.galerie-creation.com/artiste-revoil-creations-m-4891.html

Pour contacter Thierry  Revoil s’adresser au  05 62 69 84 34.

ou visible aussi sur
revoilcreations.canalblog.com/
https://www.facebook.com/revoilcreations/

et le telephone 06 64 11 42 07

Réveillon de la Saint Sylvestre

Créé par le 29 nov 2017 | Dans : agenda

GABARRET

23434692_1747573901956127_2421814183938362725_n - Copie

À l’occasion du passage à la nouvelle année, l’Amerlock Burger organise le réveillon de la Saint Sylvestre.

Au menu : Kir de bienvenue, garbure, galantine de poule sauce gribiche, trou gascon, grillé de foie frais aux pommes raisins, tournedos de magret et ses légumes, omelette norvégienne, vin, café, champagne compris (Prix 35 euros).

Les réservations doivent parvenir avant lundi 18 décembre au

07 85 94 46 49 ou 05 58 03 26 26.  

Assemblée générale du Club taurin

Créé par le 29 nov 2017 | Dans : agenda, com com armagnac, gers, infos

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Samedi 16 décembre à 18 heures, à la salle de la mairie, le Club taurin  Darrigada et  amis de la course landaise, tiendra son assemblée générale. L’ordre du jour est le suivant : Bilan des activités de  la saison 2017, rapport financier, projets pour la saison 2018 et questions diverses.

Le SMUR de Condom a le soutien de la CCGA

Créé par le 29 nov 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé

GRAND ARMAGNAC

IMG_3435

Le maintien du Smur de Condom est une cause prioritaire

Mardi soir, à la salle des fêtes de Castelnau d’Auzan, en présence des Sapeurs-pompiers volontaires des communes des villages voisins,  le Conseil communautaire du Grand Armagnac (CCGA), a accueilli les professionnels de la santé.

Didier Dupront, président de la CCGA a ouvert la réunion en précisant : «  J’ai accédé à  la demande du personnel de santé du Centre Hospitalier de Condom, qui va vous présenter une motion qui sera soumise au vote de l’assemblée par la suite. »

Philippe Beyries, maire de Castelnau d’Auzan-Labarrère, a exprimé ensuite ses convictions : «  Vos inquiétudes sont aussi les nôtres. La décision de fermer le Smur de Condom est très grave. Là, ce sont nos vies et celles de la population qui sont en jeu. Il faut que nous nous battions à vos côtés. Cette cause est plus prioritaire que les autres. »

Les inquiétudes du personnel

 Le  docteur Jean-Philippe Larché, au nom  de ses collègues, venus très nombreux témoigner de leur attachement à la qualité du service rendu par le Smur Condomois, a tout d’abord fait part des inquiétudes et du mécontentement de l’ensemble du personnel de l’établissement :

« Celui-ci subit de la façon la plus brutale et anormale la fermeture du Service Mobile d’Urgence et Réanimation(Smur), en journée, la nuit ou les deux. Il s’agit pour nous de poser la question de l’avenir du Smur et peut être demain de celui du Service des urgences de Condom. »

C’est avec beaucoup d’attention que les élus communautaires ont écouté la suite de l’intervention des professionnels :

« Devant les démissions en cascade des médecins urgentistes du Centre Hospitalier d’Auch. Devant l’immobilisme de la direction du Centre Hospitalier d’Auch et de l’ARS Occitanie face à la crise. Devant l’ampleur des désarmements du Smur sur Condom qui s’annonce de plus en plus nombreux. Devant le risque de suppression de poste pour le personnel de Condom. Devant le risque de fermeture du service des urgences. Devant la désertification médicale sur le territoire. Devant le risque pour le territoire de se retrouver avec des zones non couvertes par les premiers secours d’urgence dans un délai optimal et légal (inférieur à 30 minutes). Devant le risque de mourir ou de perdre un proche parce que le médecin a mis trop de temps pour intervenir. Nous devons tous nous mobiliser pour sauver le Smur de Condom, pour protéger la population du territoire de la Ténarèze, mais aussi celui du Bas Armagnac, du Grand Armagnac et de la Lomagne Gersoise. Il faut absolument maintenir une offre de soins dans son ensemble, celle dont bénéficie actuellement la population de ce bassin avec ses services d’urgences (Smur et service des urgences. »  

Les atouts du Centre Hospitalier de Condom

  Le  docteur Jean-Philippe Larché  a ensuite présenté les nombreux atouts  du Centre Hospitalier de Condom :

« L’établissement est déjà équipé en moyens logistiques, humains et plateau technique équipé très récemment d’un scanner.  Le Smur  de Condom a tous les moyens de fonctionner d’une manière autonome :

«   Le véhicule et le matériel appartiennent au centre Hospitalier de Condom, et le Centre hospitalier de Condom fournit au Smur le personnel compétent et possède le nombre de médecins urgentistes pour assumer les gardes. »

Les solutions envisageables

Avant de présenter aux élus le vœu en soutien à l’antenne du Smur, le  docteur Jean-Philippe Larché a expliqué les solutions qui sont envisagées par le personnel condomois :

« Un partenariat avec le Centre Hospitalier d’Agen et son antenne Smur de Nérac est possible, des négociations ont été déjà engagées avec l’ARS Aquitaine et la direction du CH d’Agen. Une autonomisation de l’antenne Smur de Condom est possible. Des médecins urgentistes sont favorables pour intégrer l’équipe Smur de Condom. »

L’engagement des élus aux côtés du Smur est unanime

Après avoir constaté que la fermeture du Smur de Condom, d’une façon ponctuelle à ce jour, mais  pouvant devenir définitive dans les jours à venir, et que cette fermeture nuit à la sécurité des habitants, les élus communautaires ont adopté  à l’unanimité cette délibération qui vise à s’opposer à la fermeture du Smur de Condom. Cette délibération   demande aussi le rétablissement sans délais de la continuité du service public d’urgence médicale à l’antenne de Condom.

Les Conseillers communautaires des 25 communes du Grand Armagnac, ont pris la décision de présenter à leur conseil municipal la délibération de la CCGA, et les invitera, à leur tour à voter la délibération de soutien, cette fois-ci au nom des municipalités.  

Les fêtes 2018 se préparent

Créé par le 29 nov 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, mairie

GABARRET

IMG_3428

Mardi soir à la salle des associations, en présence du maire Stéphane Barlaud, les membres du Comité des fêtes ont tenu leur assemblée générale.

Patrick Andrieu, a ouvert la séance en annonçant la démission de la secrétaire, en précisant :

«  Moi, je suis prêt à repartir, mais il faut au moins une vingtaine de bénévoles qui s’impliquent à nos côtés. »

Lors des fêtes de 2017,  le manque de bénévoles a épuisé la vitalité de la vingtaine de  membres du Comité des fêtes.

Le trésorier Gabriel Turla a présenté les comptes en rappelant tout d’abord, le très bon résultat financier  obtenu en 2016, par le nouveau bureau du Comité  des fêtes :

«  En 2017, les fêtes ont été bonnes, mais il y a eu une perte financière regrettable, notamment au niveau des repas, ainsi qu’une baisse de dons provenant des sponsors. Malgré cette perte financière, le bilan financier du cru 2017 reste positif avec un solde de 1471,91 euros. Aujourd’hui, la fête peut repartir avec plus de 19 000 euros en caisse sans compter la subvention de la mairie. »

Stéphane Barlaud a exprimé sa satisfaction :

«  Les comptes sont bons. Je tiens à féliciter Patrick Andrieu qui, dans son rôle de président, s’est fortement impliqué. On l’a vu partout, ainsi que Gabriel Turla. Avec lui tout est carré. On peut refaire de belles fêtes, comme celles de 2017. Je vous rappelle  que Gabarret a les plus belles fêtes sur plusieurs kilomètres à la ronde. Je suis ravi de ces fêtes. Le problème de manque de bénévoles est malheureusement commun à toutes les associations. Patrick et Gabriel, je vous engage à repartir pour de nouvelles fêtes. Derrière vous, il y a la municipalité. »

Déjà, le cru 2018 est à l’étude. Il est envisagé que deux bodegas avec leur musique, seront tenues par des associations et combleront le vide entre le café Le Gabarret et le 107. Cet ensemble permettra plusieurs lieux de danse.  Les animations de rues et bars, assurées par les bandas sont reconduites

Le permis pour tronçonneuse n’est pas un canular

Créé par le 28 nov 2017 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne, travaux

 GERS-LANDES

IMG_3424

En ce mois de novembre, dans les jardineries au rayon des tronçonneuses, ou sur les places de villages, la conversation sur le permis tronçonneuse est de plus en plus présente.

Ceux qui sont au courant en informent les autres, qui évidemment pensent tout d’abord que c’est un canular.

 Et non, ce n’est pas un canular, c’est sérieux. En effet,  à partir du 5 décembre 2017, un décret daté du mois de décembre 2016 va entrer en vigueur incitant fortement les professionnels de la forêt à passer une formation pour apprendre à utiliser correctement une tronçonneuse.

Ce permis existe déjà  en Italie, au Luxembourg, en Belgique…, obligatoire dans 8 pays européens, cette certification à l’utilisation d’une tronçonneuse est donc inspirée du droit européen et prévoit sa mise en place dans l’Hexagone.

Pour le moment, son caractère obligatoire n’est pas précisément mentionné dans le décret mais les employeurs de main-d’œuvre sont déjà fortement incités à former leurs salariés, notamment par les assureurs.  Dans le futur, ce permis pourrait être élargi aux particuliers.

Le coût du permis est d’environ 250 euros pour le premier niveau (ECC1). Ce permis de base à  250 euros la journée de formation  ne donne pas le droit de débiter un arbre déraciné  Ce permis est le niveau de certification minimum nécessaire pour tout utilisateur. Il vérifie les connaissances nécessaires pour la mise en œuvre et l’entretien des tronçonneuses ainsi que le tronçonnage de bois.

Trois autres permis sont proposés aux titulaires de l’ECC1.  Les autres niveaux ECC 2, ECC 3 et ECC 4, permettent un usage professionnel de la tronçonneuse.

ECC2 : Pour les techniques de base de l’abattage et du façonnage d’arbres de petit diamètre, ainsi que les règles d’hygiène et de sécurité.

ECC 3 : Pour les techniques de base de l’abattage et du façonnage d’arbres de gros diamètre, ainsi que les règles d’hygiène et de sécurité.

ECC 4 : Les techniques de coupe difficiles et les connaissances de base pour le tronçonnage des bois en tension et en compression, les arbres déracinés, encroués, endommagés et comment éviter les dangers.

Les certificats sont délivrés pour la vie, ils n’expirent pas, mais il est  fortement recommandé un recyclage tous les 3 à 5 ans pour faire en sorte que les connaissances et les compétences soient mises à jour.

Sur le terrain, à la suite de ces informations communiquées, dans les jardineries, les commentaires des retraités du monde agricole, forestier et des amateurs de jardinage, vont bon train et expriment avant tout le ras le bol de cette cascade de nouvelles lois et contraintes :

« Faut-il vraiment un permis pour chaque activité? », «  Pourquoi pas un permis pour les taille-crayons, couteaux de cuisine, scies, cutters… ? »

Pour ceux qui ne pensent pas à lire les commentaires : voici en complément celui d’Harrault:

«  Encore une pompe a fric !! qui seront les formateurs ,de quelle expérience peuvent t’ils se targuer pour nous apprendre a nous ,professionnels qui avons déblayé deux tempêtes (1999 2009 )a nous servir d’un outil que nous manions tous les jours depuis des années ? combien de temps devrons nous payer pour avoir le droit de travailler ? »

Le succès de Lire et écrire se confirme

Créé par le 27 nov 2017 | Dans : Non classé

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_3418

Dimanche, au Foyer a eu lieu la dixième édition du salon Lire et écrire en Gascogne.

Cette année, 32 artistes, écrivains et maisons d’édition sont venus participer à l’évènement, organisé par l’association des Racines et des graines. En 2016, ils n’étaient que 22.

Le coin des artistes.

Le coin des artistes.

Avant l’inauguration officielle par les personnalités, Maïté Lacour présidente de l’association a remercié pour son soutien, le maire de Castelnau d’Auzan-Labarrère Philippe Beyris, le maire délégué Patrick Batmale, ainsi que la députée Gisèle Biémouret, le maire de Montréal du Gers, Gérard Bezerra :

« Depuis la première édition du salon, vous avez toujours été présents, montrant ainsi votre attachement et soutien à cette manifestation culturelle. »  

Maïté Lacour a ensuite précisé :

« L’association des Racines et des graines, au fil des ans,  s’est très bien développée et compte aujourd’hui 72 membres, Gersois et Landais, qui viennent des villages voisins. Pour l’édition de 2018, nous comptons fêter l’anniversaire du salon qui évidemment sera encore plus important. »  

Le Club Taurin a fini la saison en beauté

Créé par le 27 nov 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, fête, gers, infos, tradition

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_8902

Samedi soir, au Pôle, le Club taurin Darrigada a organisé sa soirée privée, réunissant les 25 membres du club, leur famille et amis,  tous les partenaires qui ont financé  les manifestations taurines de l’année 2017, ainsi que les acteurs, ganaderos, écarteurs, raseteurs et l’équipe d’Equifoliz.IMG_3393

IMG_3396

IMG_3395IMG_3397

Sur un grand écran, le diaporama a rappelé les trois moments forts de la saison 2017.

IMG_0952

Si le début de la  saison fut compliqué avec le renouvellement du bureau et le départ de plusieurs membres, les successeurs s’étaient engagés à maintenir l’excellente réputation des arènes de Cazaubon.

Le 13 août, les arènes ont vibré avec une nouveauté «  Gascogne tradition ». Une journée très réussie avec les tribunes des arènes bien garnies. Le public a très apprécié cette nouveauté. Le 27 août, la qualité de la course landaise comptant pour le chalenge de l’Armagnac a conquis le public, et le 24 août, la course landaise promotion qui s’est prolongée par le spectacle équestre avec Equifoliz a obtenu le succès souhaité par les organisateurs.

Samedi soir, les membres du club taurin, unanimes, ont précisé :

«  La saison taurine a été vraiment extraordinaire. »

Lors de son discours, Jean-Michel Augré, maire de Cazaubon, a félicité le club taurin  pour cette année très réussie :

« Je vous remercie pour tout ce que vous avez-fait durant cette saison et pour les nouveautés que vous avez apportées, ainsi que pour cette soirée festive qui, vu le monde présent, est une grande réussite. »

IMG_3401

12345...8

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE