septembre 2017

Archive mensuelle

À la découverte des lagunes et du brame

Créé par le 30 sept 2017 | Dans : actualité, agriculture, éducation, gers, infos, landes, patrimoine

 LOSSE-RISCLE

IMG_2375

 Jeudi 28 septembre, en début d’après-midi, Thierry Bereyziat, technicien cynégétique de la fédération des chasseurs des Landes, Serge Jourdan, maire de Losse et son adjoint Jean-Pierre Labat,  ont accueilli  14 lycéens de  la classe de seconde de la filière  Gestion des Milieux Naturels et de la Faune (Nature Jardin Paysage Forêt), du lycée professionnel agricole de Riscle. Les élèves étaient accompagnés des professeurs Jean-François Gatel-Labie (Biologie-écologie), Baptiste Audrechy (Aménagement des espaces naturels) et Lisa Begue (Economie).

Cette sortie en milieu naturel les a conduits à découvrir la faune et la flore de deux lagunes.  Ces zones humides  qui sont de petites étendues d’eau douce, circulaires et de taille inférieure à un hectare, bénéficient depuis 2012, de la part de la commune de Losse  de préservation. Une démarche communale qui s’inscrit dans la politique de préservation des zones humides, engagée par la fédération de Chasse des Landes et dans le programme départemental de préservation des lagunes des Landes, engagé par le Département des Landes.

Pour ces jeunes passionnés de nature, ce moment  de découverte  et les riches explications  prodiguées par Thierry Bereyziat, les a captivés  et sérieusement intéressés. Leur satisfaction s’est exprimée en peu de mots : «  C’était un moment très bien durant lequel nous avons appris beaucoup de choses. »

En fin de journée, les jeunes et leurs accompagnateurs ont rejoint la salle des fêtes de Losse, où ils ont pris leur pique-nique.

À 20 heures, ils ont été rejoints par des habitants de Losse, de Parleboscq, ainsi que par quatre techniciens de l’ONF, et ensemble ont assisté durant une heure à la projection d’un documentaire de 1954,  relatant l’arrivée des premiers cerfs dans les Landes, notamment à Saint Gor. Ces premiers cerfs provenaient de  Chambord.

Le deuxième film «  Il était une fois le cerf », tourné récemment, avec de très belles prises de vues, relate en détail la vie des cerfs, des biches et faons  à travers les quatre saisons de l’année, et se conclut par le brame du cerf.

Suite à la projection, un débat fut ouvert et les étudiants ont demandé des précisions sur les dégâts occasionnés par les cerfs, ainsi que sur la gestion entreprise pour protéger les cerfs, tout en préservant la sylviculture et l’agriculture.

À l’issue de la projection, sous la conduite de Thierry Bereyziat, les étudiants se sont rendus dans la forêt lossaise pour écouter le brame du cerf.

Tard dans la nuit, après cette bonne journée très instructive, les étudiants très satisfaits, ont rejoint leur lycée de Riscle.

Cette bonne   initiative des professeurs du lycée en partenariat avec la Fédération des chasseurs des Landes, très enrichissante pour ces jeunes, laisse à tous un excellent souvenir. Thierry Bereyziat compte bien poursuivre ce lien avec le lycée agricole de Riscle. Pour leurs élèves,  les professeurs, envisagent d’autres sorties  comme celle de Losse, qui évidemment  complètent leurs heures passées en stage.

Ces étudiants qui suivent une scolarité pour obtenir un BAC Pro  GMNF, deviendront Agents techniques qualifiés  

 Quant au  lycée agricole de Riscle il a obtenu le label Haute Qualité Environnementale (HQE).

Un beau cadeau pour les pitchouns

Créé par le 29 sept 2017 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes

GABARRET

École primaire publique de Gabarret

IMG_1802

Pour clôturer l’aide aux devoirs, en fin d’année scolaire dernière, les animatrices de cet atelier ont proposé aux élèves participants un spectacle. Pas de chance, à cause de la canicule ce spectacle a du être reporté. Donc, jeudi 28 septembre 2017, les comédiens de la compagnie « du soleil dans la nuit » sont venus à Gabarret jouer « Noémie et le mystère de la chrysalide ».

Amélie Laporte et Laëtitia Soulié ont convié à nouveau les élèves ayant participé à l’aide aux devoirs l’année scolaire dernière. Elles ont eu même le plaisir de revoir des élèves partis en 6e qui ont répondu présents.

Ce projet CLAS d’ « accompagnement scolaire » financé par la mairie de Gabarret et la CAF a permis d’offrir ce spectacle aux enfants et à leurs parents afin de les récompenser des efforts fournis pendants l’année.

Enfants et parents ont passé un très agréable moment. Remercions les comédiens qui nous ont présenté un spectacle de qualité, les enfants et les parents de leur présence et bien évidemment les animatrices du projet CLAS, Amélie et Laëtitia.

L’aide aux devoirs reprend à l’école primaire publique de Gabarret, lundi 2 octobre 2017.

L’école retrouve une seconde jeunesse après d’importants travaux

Créé par le 26 sept 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, mairie, politique, travaux

PANJAS

IMG_2283

Les personnalités présentes  pour l’inauguration

Mardi matin, en présence d’Anne  Laybourne, sous-préfète de Mirande, représentant le préfet Pierre Ory, Ronny Guardia-Mazzoleni, conseiller régional représentant Carole Delga,  présidente de la région Occitanie,  Vincent Gouanelle, conseiller départemental, France Ducos, vice-présidente de la Communauté de communes du grand Armagnac (Enfance Jeunesse), des maires du Syndicat intercommunal à vocation unique (Sivu), Bernard Pandelé ( Lias d’Armagnac), Claude Vettor ( Campagne d’Armagnac), Jean-Claude Duffau (Ayzieu), ainsi que des maires des villages voisins, de l’équipe pédagogique, des enfants de l’école du RPI, de panjagaises et panjagais, Marie-Claude Mauras, maire de Panjas a inauguré l’école primaire qui retrouve une seconde jeunesse après d’importants travaux.

L’école a gardé son cachet

La cérémonie a débuté devant l’école dont la façade et les ouvertures ont été entièrement rénovées. Marie-Claude Mauras a rappelé que ce bâtiment scolaire date de la fin du 19e siècle, début du 20e : «  Il nous fallait remettre aux normes le bâtiment qui est situé dans une zone classée. Un projet de modernisation nécessaire, avec son accès pour personne à mobilité réduite qui était complexe car nous tenions aussi à  respecter l’âme de cet édifice.»

Avant les discours et la visite des locaux, Marie-Claude Mauras  a précisé : « La municipalité tenait à ce que l’inauguration ait lieu un jour de classe, en présence des enfants. C’est normal, ce  lieu leur est dédié et leur appartient. »

Le RPI

Lors de son discours Marie-Claude Mauras a tout d’abord insisté sur la richesse de l’école  qui est un lieu d’éveil, d’apprentissage, de culture et d’enseignement des valeurs républicaines. Le maire a ensuite rappelé que le regroupement pédagogique  a été créé en 1992 et que 57 enfants y sont actuellement scolarisés : «  Une école rurale à échelle humaine. »

Le financement des travaux

Marie-Claude Mauras a présenté le financement des travaux qui  ont été réalisés en deux tranches pour un coût de 193 539 euros HT dont 72% de subventions réparties ainsi : 40% de DETR, 15% du département, plus de 13% de la CCGA et 2,73% de la région Occitanie. Les 28% restants sont financés par la commune qui a réalisé un emprunt.

Les travaux

 « La  première tranche des travaux consistait à la rénovation complète de la classe CE1 et CE2, du couloir, du coin bibliothèque et de la salle d’accueil des enfants  avant  et après la classe  dans le cadre d’Enfance Jeunesse de la CCGA.  La démolition a débuté au mois de juillet 2016 et la livraison aux vacances de Toussaint 2016. Je tiens à remercier les artisans  qui ont joué le jeu, toute l’équipe pédagogique qui durant les travaux s’est adaptée. La cantine pour l’occasion était devenue une salle de classe, la salle des fêtes la cantine et l’ancien presbytère, l’accueil d’Enfance Jeunesse.  La deuxième tranche, consistait dans la rénovation de la façade. Elle a été terminée au mois de mai 2017. »

Les discours

Lors de son discours, Vincent Gouanelle   a précisé : «  Par cette réalisation, vous prouvez que le milieu rural peut avancer en se réunissant autour d’une table pour réaliser des projets importants. Vous les enfants, vous pouvez être fiers de votre école et de l’instruction que vous y recevez. »

Ronny Guardia-Mazzoleni à son tour s’est exprimé : «  Nous croyons à l’avenir des territoires ruraux. C’est pourquoi la Région a soutenu votre projet. Pour l’avenir, vous pouvez compter sur la Région et je souhaite une longue vie à cette école. »

Lors de son intervention Anne  Laybourne a insisté sur le fait que le territoire est très rural et que l’État  s’emploie  à maintenir  autant que possible les écoles ainsi que la santé : «  Ce sont des services de proximité indispensables. » Après avoir rappelé les valeurs de l’école de la République, accessible à tous et gratuite, la sous-préfète a rappelé que l’école évolue : «  C’est l’aire du numérique et le département du Gers n’est pas à la traîne. L’État participe aux côtés du Département. Anne Laybourne a conclu son discours  en félicitant la municipalité : «  Vous vous êtes employés à développer une école de qualité, moderne et équitable. »

Après avoir coupé le ruban, les personnalités ont visité les locaux, devenus modernes,  très fonctionnels et très lumineux.  

Les Enfants du soleil ont réussi leur journée

Créé par le 24 sept 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, solidarité

GABARRET

IMG_2236

Samedi, à la salle d’animation, l’association Les Enfants du soleil France-Bénin a organisé sa première grande animation «  L’Afrique s’invite à Gabarret ». Une dizaine de bénévoles très motivés, s’est investie dans l’organisation de ce moment festif et de solidarité au profit du centre de récupération nutritionnelle de Kraké, au Bénin.

Ce dernier a été créé en 2 000, par l’association gabardanne Les Enfants du soleil France Bénin.

Dès 15 heures et jusqu’à 17 heures, une douzaine d’adultes, puis de 17 h 30 à 18 h 30, une dizaine d’enfants, ont participé aux stages de danses africaines, sous la direction d’Hamid Essayah venu de Bergerac et accompagné de Khalid Adili, venu de Bordeaux,  tous deux musiciens de djembé.

À 19 heures, Filo a pris le relais au djembé et a animé le début du repas africain.  Claire Lalanne, présidente de l’association a profité de l’occasion pour rappeler que le centre de Kraké a pour vocation de lutter contre la malnutrition des enfants, d’aider les mères à subvenir elles-mêmes aux besoins de leurs enfants et participer au développement économique local.

Le centre accueille une quarantaine d’enfants par an. L’association en 17 ans a créé 18 boutiques et 8 logements qui sont loués aux commerçants et à des habitants des environs. Ces loyers financent les salaires de l’éducatrice, de l’infirmière et du gardien. Le centre accueille des élèves infirmières et aussi des touristes solidaires. Les produits cultivés sont utilisés par le centre et les surplus sont vendus.

Maintenant, l’association a pour priorité l’installation de panneaux solaires afin que le centre soit autonome en électricité.  L’association compte agrandir l’internat où logent les mères, car elles sont de plus en plus nombreuses à venir de loin.

Claire Lalanne a rappelé aux nombreuses personnes présentes que les dons et parrainages servent à nourrir les enfants, à les soigner, ainsi qu’à entretenir les locaux existant et à investir dans de nouvelles structures. Les personnes peuvent aider l’association en allant au Bénin pour un séjour solidaire. La location d’un logement au centre est de 91 euros par semaine.

Les personnes qui veulent faire un don peuvent contacter Claire Lalanne au 05 58 44 94 08 ou Laurence Durand au 06 07 40 14 85, ou adresser un courrier à l’adresse suivante : Les Enfants du soleil France Bénin, 75 rue Marsan 40310 Gabarret.

Le Foyer devient pleinement autonome

Créé par le 24 sept 2017 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, fête, gers, infos

LAREE

IMG_3885

Vendredi soir, à la salle des fêtes, a eu lieu l’assemblée générale du foyer rural. Le  bilan moral et un compte rendu des activités de l’année passée ont été détaillés. Les responsables du Foyer ont exprimé leur satisfaction : «   la participation est constante à toutes les manifestations, notamment aux concours de belote, à la fête des vendanges, ainsi qu’aux  repas festifs. Le bilan financier a été ensuite présenté et révèle un solde positif de 3 000 euros, qui permet d’envisager l’avenir sereinement. Le dynamisme du Foyer et l’investissement assidu des bénévoles sont ainsi  bien récompensés.

Le nouveau bureau est composé de la présidente Mélissa Dussarrat, des vice-présidents Julien Barthe, Michel Boujou, Benoît Laffitte. La trésorière est Lisa Buffaral et son adjointe Sylvie Remazeilles. La secrétaire est Ophélie Zammit et son adjointe Sylvie Tourné.     

L’organisation des  Fêtes des Vendanges qui auront lieu à partir du vendredi 13 octobre et se prolongeront jusqu’au dimanche 15 octobre, a été abordée, ainsi que la répartition des tâches.

Pour  l’année 2018, la date des fêtes patronales change à cause du week-end de Pentecôte. Elles auront lieu du jeudi 24 mai au dimanche 27 mai. La majorité des membres a accepté ce changement de date. Il  a été acté également qu’à partir du vendredi 22 septembre 2017, l’association de Larée  ne sera plus affiliée aux Foyers Ruraux du Gers. Une assurance particulière sera prise par la structure locale et une carte de membre de l’association sera proposée au tarif de 10 euros.

Le partenariat Barrière CCLA se poursuit

Créé par le 23 sept 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes

LANDES D’ARMAGNAC

IMG_2186

Jeudi à 13 heures, au Pôle Enfance Jeunesse de la Communauté des communes des Landes d’Armagnac (CCLA), les élus communautaires ont accueilli  Clémentine Concas, directrice développement durable du  groupe Barrière qui était accompagnée d’une trentaine d’employés du groupe Barrière et  du groupe Pomona.

Ces personnes  sont venues découvrir le territoire et les  réalisations soutenues  dans le cadre du  partenariat Fouquet’s-Barrière, Marie-Laure Lurton, groupe Pomona avec la CCLA.

Après la visite du Pôle et  un pique-nique gascon organisé par la CCLA, l’élue Sophie Ducoudré les a invités à regagner le bus pour se rendre à Saint-Justin.  Ils ont  découvert la Maison pour tous, où Jean-Marie Tinarrage  leur a présenté en détail le bâtiment   mutualisé entre l’Union musicale et le Cercle de la fraternité.

De là, ils se sont rendus à Saint-Julien d’Armagnac pour admirer l’église classée et rénovée, ainsi que la motte féodale.

À 18 heures, le bus est arrivé à la ganaderia de Buros où Jean Barrère leur a présenté l’élevage de vaches destinées à la course landaise. Après avoir visionné un film retraçant la course landaise,  les visiteurs ont été agréablement étonnés en découvrant la surprise que   Sophie Ducoudré  leur avait réservée.

Les jeunes musiciens de la junior association Tagada Tsoin Tsoin de la CCLA ont offert durant une vingtaine de minutes un concert de  batucada très dynamique, qui évidemment a enthousiasmé toute l’assistance.

Durant ce moment musical et festif,  Guy Berges, président de la CCLA, a rejoint le groupe des visiteurs.

La soirée s’est prolongée par un repas au château de Buros. Après une bonne nuit de repos, vendredi, dès sept heures, la délégation prenait la route pour se rendre dans le Bordelais et participer aux vendanges dont le produit sera vendu  aux enchères. La somme récolté sera reversé à la CCLA pour mener à bien ses nouveaux projets  en direction de la jeunesse du territoire.

La section Unss d’aviron a repris

Créé par le 20 sept 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, sport

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_2152

Mardi après-midi au club de l’’Armagnac Aviron Club (AAC), Marc Romat, président du club a accueilli les adolescents, membres de la section Unss d’aviron du collège du lac de l’Uby. La quarantaine de collégiens toutes classes confondues, était accompagnée par Patrick  Warnier, principal de l’établissement, Nathalie Duplan, gestionnaire du collège et Patrick  Bartherote, professeur d’EPS (éducation physique et sportive) du collège.

 Cette année, tous les mardis,   les jeunes seront bien encadrés, grâce à l’implication du club cazaubonnais qui met à leur disposition des personnes compétentes, notamment l’entraîneur Paul Pineau,  Francette Puginier et Valérie Baude, qui sont évidemment placés sous la responsabilité pédagogique du professeur Patrick Bartherote.

Ce partenariat entre le club et le collège   permet d’offrir à tous ces jeunes rameurs et rameuses les meilleures conditions pour évoluer et se perfectionner dans ce sport.

Après les consignes dispensées par les éducateurs, les adolescents ont été partagés en deux groupes. Ceux qui ont déjà fait de l’aviron les années précédentes ont pris les  bateaux qu’ils connaissent bien, et le deuxième groupe qui n’a jamais fait d’aviron a eu droit aux bateaux spécifiques  d’initiation.

Avec le beau temps et un lac calme, les jeunes rameurs et rameuses  ont pleinement profité de cette première séance d’aviron .

Le FSE en assemblée générale au collège du lac de l’Uby

Créé par le 20 sept 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

P1180368-4

  Lundi 18 septembre dernier, tous les élèves et personnels du collège étaient réunis dans l’amphithéâtre pour l’Assemblée générale du Foyer Socio-Educatif(FSE). Après le mot du principal Patrick  Warnier, et une présentation rapide du FSE, l’ordre du jour s’est déroulé avec  le  maintien des bureaux adultes et élèves, qui se composent des présidents  Nathalie Decriem et Oliver Maulon, les secrétaires sont  Françoise Schister et  Eva Laffargue et les trésoriers sont  David Hernandez et Maxime Moreau.

Au cours de l’assemblée générale les actions financées par le FSE, lors de l’année précédente, ont été rappelées, notamment  le goûter du cross, les  chocolats chauds en hiver, les photos de classe et les achats de ballons, ainsi que les  participations au financement du voyage en Espagne, à la sortie théâtre à Mont de Marsan, et le don au Téléthon.

Pour cette année scolaire, les actions prévues sont les suivantes : La vente des photos de classe et de chocolats ainsi que  de sacs de sport et la participation aux sorties et voyages pédagogiques, qui sont encore à définir.

Le  FSE est toujours très actif et volontaire, au service des élèves, grâce à la bonne volonté de tous.

Thierry Lasartigues a repris le café de la Poste

Créé par le 19 sept 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_2122

Depuis plusieurs mois, le café de la Poste avait ses rideaux baissés, suite à sa fermeture. Thierry Lasartigues a décidé de reprendre l’établissement et de lui redonner une nouvelle vie qui animera ce quartier.

Thierry Lasartigues, intermittent de spectacle dans toute la France, las de tous ses déplacements, a depuis quelques années,  choisi de s’installer à Castelnau d’Auzan Labarrère, tout en continuant d’exercer son métier dans le Gers et  les départements limitrophes, Lot et Garonne, Landes…

L’opportunité d’acquérir le café de la Poste s’est présentée à lui et avec enthousiasme et ses compétences, il a décidé de l’acquérir. Après les travaux de rénovation qui ont apporté un cadre moderne et fonctionnel, Thierry a tout d’abord accueilli le public à l’occasion des fêtes du bourg :

«  Dans le bar qui dès la fin du mois de septembre sera complété par une brasserie, j’ai laissé un espace assez important afin que des spectacles puissent avoir lieu. Il y aura occasionnellement des concerts,  mais je compte privilégier les spectacles vivants avec la participation d’artistes locaux et ainsi leur donné le moyen d’exprimer leur création. »

Pour le moment, le café de la Poste est ouvert le jeudi de 10 heures à 14 heures et de 17 h 30 à 20 heures. Les horaires du vendredi, samedi et dimanche sont de 10 heures à 14 heures et de 17 h 30 à 23 heures. À la fin du mois, la brasserie fonctionnera pour le repas de midi et sur réservation pour le soir. 

Du nouveau à la vie scolaire au Collège du Lac de l’Uby

Créé par le 19 sept 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

1

 Vendredi  15 septembre 2017, ce n’est pas sans une certaine émotion que l’ensemble de l’établissement s’est réuni dans l’amphithéâtre  de l’établissement pour dire au revoir à Monsieur Pascal Margeridou, assistant d’éducation depuis septembre 2014. Sous les applaudissements et en chansons, l’ensemble du personnel de l’établissement et les élèves ont tenu à lui rendre un hommage qui faisait chaud au cœur. Monsieur Margeridou appelé à d’autres fonctions  en contrat à durée déterminée sur le département des Landes est  remplacé par madame Lauranne Requier-Jonahi.

12

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE