août 2017

Archive mensuelle

Caumale, c’est toute une histoire

Créé par le 28 août 2017 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, exposition, histoire, infos, landes, patrimoine

ESCALANS

Jacques de Cauna fait découvrir l’extérieur du château

Jacques de Cauna fait découvrir l’extérieur du château

Lundi 28 août, au château de Caumale a eu lieu le congrès de la Fédération des Académies de Gascogne. Pour cette journée culturelle et d’histoire, exceptionnelle, plus de 160 personnes, académiciens, chercheurs, professeurs, universitaires, écrivains, artistes et personnalités, ont participé à la visite commentée du château, assisté à un concert de chants du XVIIe siècle, partagé le déjeuner dans la splendide salle de mariage, participé à deux conférences, ainsi qu’ au vernissage de l’exposition Benjamin Franklin.

Dès 11 heures, pour la  visite commentée du château, trois groupes de personnes ont été constitués. Le premier groupe avait pour guide Geneviève Fabre, le deuxième était conduit par Pierre Fabre, les maîtres du lieu, et le troisième par le professeur Jacques de Cauna, docteur d’État (Sorbonne), CNRS /Ehess et commandeur de l’Ordre national honneur et mérite de la République d’Haïti.

Jacques de Cauna a richement commenté  la visite, en détaillant l’histoire de l’édifice et de ses habitants. Il a retracé la longue histoire de ce château en parallèle avec l’histoire locale, régionale et nationale.

Les trois guides avec des anecdotes ont retracé l’histoire de la famille  Delisle, et leur histoire coloniale entre Saint-Domingue, Cuba…

 

Les visiteurs ont été agréablement surpris en découvrant les transformations du château réalisées par la famille Fabre en si peu de temps.  Toutes les pièces, richement meublées, décorées et complétées par des objets de collections, recréent l’atmosphère  vivante  d’alors. Caumale offre un véritable voyage historique  à travers différentes périodes de son histoire.

En fin de matinée, d’autres personnalités sont arrivées à Caumale, notamment  Dan Hall, le consul des États Unis en poste à Bordeaux, Vincent Gouanelle, conseiller départemental du Gers,  Jacques Battin, vice-président de  l’Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux.

Après le déjeuner, Nathalie de Rochambeau, lors d’une conférence intitulée de Vendôme à Yorktowm, a retracé la vie du général Jean-Baptiste de Rochambeau (1725-1807). En 1780,  à la tête de 6 000 hommes des troupes françaises il aida les colons américains dirigés par George Washington contre les troupes britanniques. Puis elle a rappelé que le petit fils de Jean-Baptiste de Rochambeau, venait passer ses vacances à Caumale.

Lors de la deuxième conférence, Jacques de Cauna  a abordé, en faisant les liens entre  Saint Domingue, les Antilles, Caumale et le cacao, Caumale et le café, Caumale et la canne à sucre, puis il a conclu son intervention avec  la guerre d’indépendance de l’Amérique.

 Alexandre de La Cerda  de l’Académie des Jeux Floraux  a présenté un épisode très peu connu de l’odyssée de La Fayette en partance pour l’Amérique, en précisant.

«  Il y a 240 ans, le 26 avril 1777, La Fayette s’embarquait au port de Pasajes près de Saint-Sébastien, au Pays Basque, sur le navire « La Victoire », pour son premier séjour en Amérique où il devait participer à la guerre d’Indépendance américaine. Ainsi, sans le Traité d’alliance signé par Louis XVI avec les Insurgents américains le 6 février 1778, et sans La Fayette qu’une aubergiste avait sauvé des espions anglais chargés de l’assassiner à Saint-Jean-de-Luz, sur le chemin du port de Pasajes où l’attendait son navire, sans oublier le concours pécuniaire et militaire de la France avec les troupes régulières de Rochambeau, nul doute que les Américains eussent été écrasés… »

Après la conférence présentant Benjamin Franklin grâce à la participation de Jérôme Danard, président France-Etats Unis, a eu lieu le vernissage d’une exposition consacrée à cet homme d’exception que fut Benjamin Franklin. Cette exposition restera sur place une quinzaine de jours, les particuliers et les scolaires  peuvent la visiter en prenant contact avec le château de Caumale.

Récemment, Le président de France- Etats Unis,  Jérôme Danard a nommé Geneviève Fabre, présidente de France-Etats Unis des Landes et Gascogne.

Contacts : Château de Caumale  05 58 75 45 87 ou 07 71 14 11 59.

Site du château de Caumale : http://www.chateaudecaumale.fr/index.php

Et : http://www.chateaudecaumale.fr/informations-calendrier.php

Les fêtes 2017, un cru excellent

Créé par le 21 août 2017 | Dans : com com armagnac, fête, landes

CREON D’ARMAGNAC

IMG_1175

Une fois de plus, à l’occasion des fêtes, le loto a très bien marché.

Samedi, le rassemblement de voitures anciennes avec son marché aux pièces a connu une affluence record. Du jamais vu à Créon.

Les amateurs de voitures, en complément ont découvert sur le site  de nombreux  velosolex. Les propriétaires ont profité de l’occasion  pour faire une balade.

Des motos étaient présentes  et exceptionnellement 35 Land Rover. En effet, l’association  nationale Le Temps des SérieS’ Land Rover, réalisait son rassemblement annuel.

Cette année, l’association  a  choisi Créon d’Armagnac,  se greffant ainsi à la fête du Bourg.

 Le Club Le Temps des SerieS’, rassemble des amateurs de Land Rover à lames (1948 – 1985).

Samedi à 12 heures, le maire Serge Expert en présence des festayres et d’une quinzaine d’Alsaciens d’Oltingue, (village jumelé avec Créon), a remis à la jeunesse  les clés du village.

Dimanche le succès était au rendez-vous pour le vide-greniers qui a réuni plus de 70 exposants et de très nombreux chineurs.  Les organisateurs des fêtes et les festayres sont très satisfaits   du cru 2017.

Juliette Pozzo Di Borgo a 100 ans

Créé par le 14 août 2017 | Dans : com com armagnac, gers, infos, mairie

LIAS D’ARMAGNAC

Juliette avec le maire et ses adjoints.

Juliette avec le maire et ses adjoints.

 Dimanche 13 août,  Juliette Pozzo Di Borgo, entourée d’une cinquantaine de membres de sa famille et d’amis, a fêté ses 100 ans. Déjà, le mercredi 2 août, jour de la naissance de Juliette, en soirée,  le maire Bernard Pandelé, accompagné de ses adjoints Christian Marrast et Brigitte Thore, lui avait  rendu visite pour la saluer, l’honorer et lui offrir, au nom de la municipalité, un splendide bouquet. Juliette  qui était entourée de quelques membres de  sa famille avait été très touchée de ce geste amical.

IMG_0875

Dimanche matin, à la salle des fêtes, agréablement décorée pour l’occasion,  Juliette très émue a retrouvé  toute une partie de sa grande famille, venue spécialement  de diverses régions de la France.

 Juliette est née le 2 août 1917 à Montgeron. Elle était la 6e enfant de la famille qui comptait 5 filles et 6 garçons. Juliette s’est mariée  à l’âge de 19 ans. Sa vie fut parsemée de joies, notamment avec la naissance de sa fille Josiane,  mais aussi de peines, se retrouvant veuve de guerre à l’âge de 29 ans,  suite au  décès de son époux durant la guerre d’Indochine.

Durant une quarantaine d’années, elle  exerça la profession d’infirmière, notamment  à l’hôpital Salpêtrière, puis  à Hyères à l’hôpital pour enfants, San Salvadour. Après une vie de dévouement, de soins et d’attention auprès des malades, Juliette a pris une retraite bien méritée. Vivant à Toulon durant de nombreuses années, elle  aimait voyager. Elle se rendit plusieurs fois aux États Unis pour voir sa nièce, et avec son dynamisme, elle profita des occasions  pour rendre visite aux autres membres de sa famille.

Jusqu’à 80 ans, Juliette a pratiqué assidument le yoga. Tenant compte de son âge avancé, Juliette la citadine, a souhaité rejoindre sa fille vivant dans le Gers. Après avoir été domiciliée à Condom, puis à Estang, c’est à Lias d’Armagnac entourée de sa fille Josiane, de ses deux petits-enfants, Nathalie et Jean-Pierre,  et de ses trois arrière-petits enfants, Julie, Tom et Manon, qu’elle s’habitue à sa nouvelle vie en milieu rural.

 Alerte et l’esprit vif, parmi ses petites occupations journalières, son loisir reste la lecture.

IMG_0896

Lors de son discours, le maire Bernard Pandelé a rappelé que Juliette a connu la modernisation du XXe siècle et maintenant découvre l’évolution du XXIe siècle. Le maire a salué le dévouement de l’infirmière au service des autres : «  Vous êtes pour nous un bel exemple. »

Cécile, Juliette et Andrée

Cécile, Juliette et Andrée

Juliette, très joyeuse, entourée de ses sœurs Andrée (94 ans) et Cécile (92 ans),  a vivement remercié pour leur présence tous les membres de sa famille et ses amis. 

IMG_0888

Inaugurations et jumelage étaient au programme

Créé par le 07 août 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, solidarité

  LOSSE

IMG_0633

Dimanche matin, la municipalité lossaise a profité du 35e anniversaire de jumelage avec Fislis, pour inaugurer  officiellement la nouvelle mairie avec son agence  postale  communale, le réseau de chaleur au bois, les vestiaires de la salle de sport, ainsi que la salle des fêtes.

IMG_0634

La cérémonie des inaugurations a eu lieu en présence de maires du gabardan, de Clément Libis,  maire de Fislis,  Jean-Marc Metz, maire  de Raedersdorf, de nombreux lossais et d’une délégation d’une trentaine d’habitants de Fislis.

IMG_0648

Le directeur de cabinet de la préfecture des Landes, Ludovic Pierrat, représentant le préfet  des Landes, en compagnie du maire de Losse Serge Jourdan, du député Fabien Lainé, et de Magali  Valiorgue, conseillère départementale,  a coupé le ruban aux divers sites.

À la mairie, Serge Jourdan a refait l’historique des transformations  de la mairie depuis l’année 1903, en passant par son agrandissement en 1950, puis son installation au rez de chaussée   en 1992, et les derniers travaux de cette année, qui ont permis l’agrandissement et la modernisation du bâtiment en y incorporant  l’agence postale communale.

Les secrétaires de mairie, Danièle, Annette  et Audrey ont assuré la visite  en présentant en détail chaque lieu, notamment la  salle de conseil, le bureau du maire, l’agence postale… Après les personnalités, le public a découvert les locaux qui sont très  fonctionnels.

IMG_0668

Guidés par la banda Les Diam’s, en cortège, tous se sont rendus au Monument aux morts, où Serge Jourdan au nom de tous les lossais a rendu hommage à Gatien Lespes, né le 31 mars 1929 et décédé le 21 août 2016 : «  Gatien Lespes était un homme très simple qui a vécu cette période difficile de la deuxième Guerre Mondiale, durant laquelle la plupart des habitants de Fislis  ont été hébergés  à Losse. » Après avoir rappelé comment s’est déroulé l’accueil des Alsaciens, le maire a précisé : «  C’est Gatien Lespes qui a poussé la municipalité à ce jumelage. Il en fut un des piliers. Élu comme conseiller municipal en mars 1965, il devint adjoint au maire en 1992, et continua son implication dans la vie municipale avec un nouveau mandat de 2001 à 2008. »

IMG_0673

Clément Libis, à son tour, a rendu hommage à Gatien en rappelant sa détermination  et ses convictions qui ont permis ce jumelage. Clément a aussi rendu hommage à l’Alsacien Fernand, l’autre cheville ouvrière du jumelage.

Au réseau de chaleur, Pascal Danné, responsable des services techniques, a présenté en quelques mots le fonctionnement du réseau de 250 mètres linéaires, qui fonctionne depuis le mois de novembre 2015.

IMG_0685

À la salle de sport, Bruno Lacoste, adjoint au maire et président du club de basket, a présenté le club qui compte une centaine de licenciés et dont l’équipe fanion évolue depuis 9 ans en régional. Bruno Lacoste a ensuite présenté les travaux réalisés à la salle de sport. Deux vestiaires pour les arbitres ont été créés, ainsi que quatre vestiaires  pour les équipes, ce qui est très pratique quand il y a deux matchs à la suite.

IMG_0694

Les inaugurations se sont conclues à la salle des fêtes. Serge Jourdan a présenté son village, en précisant les motivations des élus lossais pour que tous ces projets de travaux  soient accomplis rapidement.

IMG_0698

Au sujet du réseau de chaleur, Serge Jourdan a apporté les précisions suivantes : «  C’est un outil  qui met en scène notre bois de moindre valeur. Nous réalisons une économie de 10 000 euros par an. » Après avoir rappelé le jumelage avec Fislis le maire a abordé la participation de Losse à l’Exposition universelle de 2025, à laquelle la France est candidate. Serge Jourdan a conclu son discours en remerciant son conseil municipal  qui a soutenu tous ces projets, ses amis de Fislis  et le personnel communal  ainsi que tous les nombreux lossais  qui ont contribué au succès de cette journée.

Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly et président d’ExpoFrance 2025, ne pouvant participer à cette journée lossaise, s’est exprimé par vidéo. Il a terminé en disant qu’il compte bien venir un jour à Losse.

IMG_0700

Clément Libis  a tout d’abord exprimé son plaisir d’être à Losse pour ce 35e anniversaire, puis il a retracé la tragédie de 1939 avec l’évacuation des Alsaciens dans le Sud-Ouest et leur arrivée à Mont-de-Marsan. Il a conclu en remerciant tous les anciens  qui ont réalisé le jumelage : «  Nous continuons leur travail  en vivant le présent et en allant ensemble vers l’avenir. » Il a remercié Serge Jourdan et la population lossaise  qui réservent un très bon accueil à  leurs amis Alsaciens.

IMG_0701

Jean-Marc Metz    président de l’Amicale des maires du Haut Sundgau a profité de l’occasion  pour nommer Serge Jourdan, membre d’honneur de l’Amicale des maires du Haut Sundgau.

IMG_0702

Le député Fabien Lainé, a exprimé  son admiration : «  Avec ce que j’ai vu ce matin, ça fait plaisir de voir votre  volonté pour  réaliser des choses ensemble. C’est remarquable. Je suis très touché  par le lien qui unit Fislis et Losse. C’est une belle leçon de tolérance. Bravo à tous et continuez. C’est le genre d’initiative qu’on a envie d’accompagner. »

IMG_0704

Ludovic Pierrat a conclu la série des discours : «  C’est un grand plaisir  et une grande joie d’être avec vous. Monsieur le préfet  aurait été très heureux d’être là et de voir ces réalisations. Ici, j’ai vu l’incarnation des valeurs républicaines Liberté, Égalité, Fraternité… » Puis après avoir rappelé l’aide de l’état (DETR) accordée à Losse, le représentant du préfet a rappelé la présence de l’État aux côtés des communes en concluant : «  Avec de tels équipements, vous proposez aux lossais un bel avenir. »

IMG_0710

Danièle Danné a lu le serment de jumelage qui fut ensuite signé par Serge Jourdan et Clément Libis, et par les témoins Ludovic Pierrat, Fabien Lainé, Magali  Valiorgue et Jean-Marc Metz.

IMG_0713

Clément Libis au nom de Fislis  a offert deux bancs, signés par les habitants qui ont participé aux journées citoyennes. À son tour,  Serge Jourdan a offert à ses amis Alsaciens une toile  de l’artiste  Perry Taylor.

IMG_0730

La municipalité honore la centenaire Juliette Pozzo Di Borgo

Créé par le 03 août 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie

LIAS D’ARMAGNAC

Juliette avec le maire et ses adjoints.

Juliette avec le maire et ses adjoints.

Juliette Pozzo Di Borgo  vient de fêter ses 100 ans. À cette occasion, mercredi 2 août, en soirée,  le maire Bernard Pandelé, accompagné de ses adjoints Christian Marrast et Brigitte Thore, lui ont rendu visite pour la saluer, l’honorer et lui offrir au nom de la municipalité un splendide bouquet.

Juliette avec sa famille et les élus.

Juliette avec sa famille et les élus.

Juliette  entourée des membres de  sa famille a été très touchée de ce geste amical. Juliette, joyeuse et très alerte, avec beaucoup de gentillesse, en quelques mots,  a résumé sa vie depuis sa naissance le 2 août 1917 à Montgeron. Elle s’est mariée  à l’âge de 19 ans, et a  eu  par la suite la joie de mettre au monde une petite fille.

Durant des années, elle  exerça la profession d’infirmière, notamment  à l’hôpital Salpêtrière. Son dévouement auprès des malades et sa générosité se retrouva tout au long de sa longue vie où elle passa beaucoup de   temps à rendre visite aux malades dans divers hôpitaux.

Après avoir passé une vingtaine d’années à Toulon, puis tenant compte de son âge avancé, elle a rejoint depuis deux ans, sa famille domiciliée à Lias d’Armagnac.

Après avoir été mère de famille, Juliette a eu la joie de devenir grand-mère de deux petits-enfants et arrière-grand-mère de trois arrière-petits-enfants.

Mercredi, au domicile de la famille Pozzo Di Borgo,  les cadeaux et les  coups de téléphone provenant des proches et des amis ont afflué témoignant ainsi de leur reconnaissance et de leur attachement à Juliette.       

Ils disent « non » au départ de la trésorerie

Créé par le 02 août 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_0552

Le projet de fermeture de la perception de Cazaubon est programmé pour  le 1er janvier 2018, mais les élus s’y opposent.

Mercredi matin,  pour exprimer leur désaccord sur ce projet de fermeture, les maires et conseillers municipaux des communes qui dépendent de la Trésorerie de Cazaubon, ont manifesté  devant le bâtiment. Marie-Ange Passarieu,  vice-présidente de la Communauté de communes du Grand Armagnac et Isabelle Tintané Conseillère départementale, étaient présentes,  apportant ainsi leur soutien à cette initiative des élus locaux.

 Jean-Michel Augré, maire de Cazaubon, a lu la lettre qu’il enverra au président Emmanuel Macron. Tous les élus ont cosigné la lettre.

Dans ce courrier, le maire a précisé tout d’abord les conditions particulières de sa commune, puis des villages voisins, ainsi que la nécessité de maintenir la Trésorerie à Cazaubon, aussi bien dans l’intérêt des usagers privés que des collectivités locales.

  » Cazaubon-Barbotan les Thermes est une petite ville du Gers, petite aux yeux des administrations qui semblent ignorer qui nous sommes et ce que nous représentons au sein d’un territoire rural, celui du Grand Armagnac, en annonçant la fermeture prochaine de notre Trésorerie… »

Le poids de Cazaubon

 » Station verte de vacances, notre commune abrite la 3e station thermale de la grande région Occitanie dont elle est la porte d’entrée depuis la Nouvelle Aquitaine. Elle génère 800 emplois directs et indirects, 400 000 nuitées, plus de 50% de la taxe de séjour perçue par le département et couvre plus de 40% du parc d’hébergement du Gers.

Nous disposons d’une base de loisirs en pleine évolution avec un lac de 80 ha qui accueille depuis de nombreuses années les Championnats de France d’aviron bateaux courts, voire la préparation aux jeux olympiques, ainsi que plusieurs championnats de France de pêche.

Notre commune est le siège administratif des 25 communes du Grand Armagnac, celui de l’Office de tourisme et du thermalisme du même territoire , couvre la trésorerie du SETA d’Estang pour les compétences eau et assainissement de 17 communes et assure l’administration de 17 régies représentant des versements annuels aux bureaux de la Trésorerie de 400 K€…  »

Les efforts de la commune et la solidarité des élus

Le maire poursuit  en rappelant que la municipalité s’est engagée dans un programme de mise aux normes accessibilité de tous les bâtiments publics communaux en précisant que la municipalité, au besoin, est disposée à proposer d’autres locaux avec des espaces appropriés liés à l’évolution des compétences et des missions de la Trésorerie avec bien sûr des parking adaptés.

Jean-Michel Augré signale au Président que la commune a initié un débat pour créer des communes nouvelles et pour les 14 collectivités concernées :

  » Il est capital d’avoir localement une structure d’aide aux élus en termes d’analyse, de conseils , d’expertise, de certification dans le cadre de l’élaboration des budgets comme des futures mutualisations, ceci dans le respect d’une gestion rigoureuse des fonds publics…  »

Après avoir rappelé  que ces arguments ont été présentés au directeur des Finances publiques du Gers, lors d’un entretien dans ses locaux à Auch suivi d’un courrier en date du 29 novembre 2016, le maire précise :

 » Il semble que nous n’ayons pas été entendus malgré les soutiens et interventions de Philippe Martin, président du Conseil départemental du Gers et du sénateur-maire Franck Montaugé, et que la fermeture de notre Trésorerie soit programmée pour le 1 janvier 2018. »   

L’intérêt du développement du territoire

Jean-Michel Augré rappelle  au Président Emmanuel Macron la lettre que ce dernier a adressée  aux maires le 14 avril, et où le Président met l’accent sur le chantier prioritaire qui est le désenclavement et le développement des territoires ruraux en permettant l’accès aux services publics à l’ensemble du territoire :

 » Or, cette fermeture ne va pas dans le sens d’un aménagement du territoire et du maintien d’une vie en milieu rural : c’est oublier nos administrés qui ne peuvent se déplacer et ne disposent pas d’Internet , dans un secteur où la couverture numérique n’est pas totalement assurée, c’est condamner toute démarche de développement économique quelle que soit la dynamique impulsée par les élus locaux.  »

La lettre se conclut en sollicitant l’intervention du Président auprès de la Direction départementale des finances publiques afin qu’elle revoie sa position et que la Trésorerie soit maintenue à Cazaubon.

Les maires qui ont cosigné ce courrier sont les suivants : Jean-Michel Augré de Cazaubon, Jean-Claude Duffau d’Ayzieu, Claude Vettor de Campagne d’Armagnac, Christian Dupouy de Castex d’Armagnac, France Ducos d’Estang, Christian David de Lannemaignan, Henri Diederich de Larée, Bernard Pandelé de Lias d’Armagnac, Guy Remazeilles de Marguestau, Gérard Luflade de Mauléon d’Armagnac, Michel Dayman de Maupas, Josette Fitte de Monclar d’Armagnac, Marie-Claude Mauras de Panjas et Gabrielle Clavé de Réans.  

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE