SAINT-JULIEN-D’ARMAGNAC

IMG_9765

Samedi, en fin d’après-midi, à Saint-Julien d’Armagnac, à la stèle de Gimbert, a eu lieu une cérémonie du souvenir, en présence du directeur du cabinet du préfet,  du commandant de gendarmerie, d’une délégation  de la base 118, du directeur de l’ONAC, ainsi que  des maires des communes du gabardan, des anciens combattants, des membres de l’Amicale Hilaire-Buckmaster, d’une vingtaine de porte-drapeaux et  de la population locale.

Jeanine Barbères, présidente de l’Amicale du réseau Hilaire-Buckmaster, a retracé la tragédie survenue à Gimbert le 15 juillet 1944 en précisant : « Après une intervention à Sos,  le convoi  Allemand  sur son retour à Mont-de-Marsan est malheureusement tombé sur les résistants Jean Brunet 20 ans, Maurice Dulin 20 ans et Robert Capbern 24 ans, qui revenaient de mission. Ils furent  immédiatement fusillés sur place… »

Après le dépôt de gerbes de l’Amicale du réseau Hilaire-Buckmaster, du Bataillon de l’Armagnac  et de la municipalité de Saint-Julien d’Armagnac, « le Chant des partisans », la sonnerie aux morts, l’assistance a entonné «  La Marseillaise ».

Cette cérémonie  d’hommage aux résistants, demeure un temps fort du devoir de mémoire et   la présence importante des autorités civiles et militaires, ainsi que de la population, exprime l’intérêt que tous portent à ce devoir.