PANJAS

Dimanche après-midi, à la salle des fêtes, à l’occasion de la cérémonie des vœux du maire Marie-Claude Mauras, les panjagais et les panjagaises se sont retrouvés nombreux prouvant par leur présence l’importance qu’ils attachent à ce moment fort de la vie de la commune.

Après son chaleureux mot d’accueil et les vœux formulés au nom du conseil  et en son nom personnel, Marie-Claude Mauras a eu une pensée pour tous ceux qui sont touchés par le deuil, la maladie, la solitude, les difficultés et pour tous les éleveurs qui traversent une période très dure.  

L’état civil

Le maire a poursuivi son discours en souhaitant la bienvenue aux nouveaux habitants et en précisant : «  Aujourd’hui nous dépassons les 400 habitants. » L’état civil fut détaillé, révélant  deux naissances, aucun mariage et un décès.

Les remerciements

Avec beaucoup de reconnaissance, le maire a remercié ses conseillers municipaux : «  C’est une équipe où chacun a sa place et œuvre pour l’intérêt général. L’année 2016 fut très chargée et ils n’ont pas compté leur temps passé au service des administrés. » Ses remerciements suivants furent adressés  aux agents communaux, aux agents du regroupement pédagogique  et à ceux de la Communauté de communes, ainsi qu’aux enseignantes.

L’école

 «  Ces dernières font vivre ce regroupement pédagogique qui compte aujourd’hui 59 élèves. Cette école, même si elle a un coût non négligeable pour notre commune, notamment dans l’investissement non pris en charge par le regroupement pédagogique, est une bouffée d’oxygène. Je me bats et continuerai à me battre pour que ce site scolaire soit pérennisé.

Le riche tissu associatif

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de reconnaissance vis-à-vis des bénévoles, que le maire a présenté le dynamisme associatif des panjagais et panjagaises.

Un tissu riche et varié avec 11 associations : «   Elles contribuent à la vie de notre village. » Marie-Claude Mauras  a présenté en détail chaque association.  « Génération mouvement avec plus de 72 membres avec sa partie chorale, les parents d’élèves qui par leurs actions alimentent les caisses de l’école et financent ainsi les sorties, le comité des fêtes, le PAC qui est aujourd’hui sur une phase ascendante et nous souhaitons tous qu’il aille le plus loin possible, l’Entente de l’école de rugby, les quilles, la chasse et ses 54 membres, le foyer rural avec ses sections gym et musculation, informatique et qui nous a proposé du théâtre, une soirée jazz et qui coordonne le Téléthon, la FNACA qui vient renforcer le  Bataillon de l’Armagnac et à ce sujet Panjas fait partie  des 5 communes gersoises répertoriées comme Chemin de mémoire, l’association du patrimoine et avec cette association nous avons eu l’honneur de recevoir les membres régionaux de la Fondation du Patrimoine. Une autre association est en cours de création et se nomme Jouez dans l’intervalle.  »

Jouez dans l’intervalle

«  Le nom de l’association reprend l’expression utilisée dans le monde du rugby pour mettre en avant les valeurs de solidarité, cohésion et partage, véhiculées par ce sport. L’intervalle représente de plus en plus la place importante que doivent prendre les personnes en situation de handicap  dans une société  majoritairement valide. Cette association a pour objet de soutenir ou de financer pour tout ou en partie, des projets à visée culturelle ou sportive à l’attention de personnes en situation de handicap enfants, adolescents et adultes. »

Marie-Claude Mauras a insisté  sur l’importance de s’impliquer dans la vie associative : « Participer aux actions des associations en tant que bénévoles, c’est le rempart contre la solitude et l’école du vivre ensemble. Donc n’hésitez pas à rejoindre une association. »

La Bibliothèque municipale

Le maire a remercié les bénévoles et les élues qui font vivre ce pôle qui a proposé au cours de l’année plusieurs exposition, Dire et Lire à l’air, ainsi qu’un atelier pour les enfants de l’école dans le cadre des TAP.

Travaux en 2016

Le gros chantier fut évidemment celui de l’école : Les travaux se sont élevés  à 176 935 euros TTC. Cette réalisation a bénéficié de subvention importantes, notamment la DETR pour 66 351 euros, la Région pour 5 292 euros, le Conseil départemental  pour 24 555 euros et la Communauté de communes du Grand Armagnac 26 966 euros. » Le montant restant à charge pour la commune est minime. L’inauguration  des écoles aura lieu normalement au mois de juin.

Pour l’année 2017, les grandes lignes

Après avoir rappelé la rénovation de la Rosace et remercié l’association du patrimoine et les généreux donateurs, le maire a énuméré les autres travaux et les achats de matériels. Marie-Claude Mauras  a signalé les grandes lignes pour l’année 2017, notamment la réfection des façades des écoles avec les menuiseries, des  travaux sur l’accessibilité, d’autres au stade avec la mise en place de nouveaux grillages…  

L’Urbanisme

Après avoir rappelé  la loi NOTRe et le désengagement de l’Etat  pour l’administration du droit des sols, le maire a précisé : «  Le PETR (Pays) vient de créer son propre service instructeur que nous avons rejoint le 1er janvier 2017. Pour les communes ce service devient payant, mais en aucun cas, il ne peut être facturé aux administrés. »

Le maire a ensuite rappelé que la CCGA a pris la compétence tourisme  et que le but de cet office est de promouvoir un territoire et les richesses de chaque commune.

Tom Champion d’Europe

IMG_6885

À la fin de son discours, Marie-Claude Mauras a mis en honneur le petit panjagais Tom,  membre de l’équipe  des Twisters d’Auch  (foot-fauteuil).  L’équipe a remporté le titre de champion d’Europe : «  Bravo à toi Tom, qui démontre que tout est possible lorsqu’on a l’envie, le courage et la volonté. » Toute l’assistance a vivement ovationné son champion.