Les vœux du maire et de son conseil municipal

Créé par le 13 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, élection, infos, landes, mairie, patrimoine, politique, solidarité, travaux

ESCALANS

IMG_4975

Samedi matin, à la mairie, Jean Barrère, maire de la commune et des conseillers municipaux se sont retrouvés et se sont répartis  la tournée des visites à tous les foyers du village afin de leur porter des cadeaux.

Suite à   l’impossibilité de faire la soirée des vœux avec le Père Noël, ainsi que le repas pour les aînés, le conseil municipal a décidé de faire cette tournée pour souhaiter les vœux   à tous, offrir leurs jouets aux  25 enfants jusqu’à 10 ans et offrir  un petit panier garni à chaque foyer. 

Avant de commencer la tournée, Jean Barrère a détaillé le bilan de l’année 2020, tout en commençant à souhaiter la bienvenue aux nouveaux habitants. L’état civil révèle 8 décès et un mariage :

«  Cette année a été très dure pour le plus grand nombre, notamment sur le plan sanitaire, social et économique. Je remercie tous ceux qui ont adouci ces moments difficiles par des élans de solidarité  et notamment Eliette, Denise, Annie et Catherine qui ont fabriqué 600 masques. Ce fut une année d’élection, sans la traditionnelle mayade pour remercier les escalanais, qui ont installé leur nouveau conseil municipal. Nous avons  signé la  promesse de bail pour réaliser  en lien avec Losse un projet  agrivoltaïque. En ce moment, c’est la dernière étape pour Numérues. Chaque habitation va recevoir durant le premier trimestre 2021 les numéros qui lui correspondent. Au lotissement de la Biche au bois, un premier lot a été vendu et nous avons quelques options sur les cinq lots qui restent. »

Pour l’année 2021, il est programmé la réfection des jeux au lotissement Pignada. Le gros chantier à lancer de l’année sera la restauration de l’église de Sainte Meille (couverture, travaux intérieurs). En premier, nous réaliserons un estimatif, puis nous rechercherons des financements auprès du Conseil départemental, DETR, Fondation du patrimoine…

Le logement de l’ancienne mairie sera libre à partir du 1er février, les personnes qui cherchent un logement peuvent se renseigner à la mairie.

Jean Barrère a profité de l’occasion  pour souhaiter, au nom de la municipalité,  ses vœux de prompt et total rétablissement à l’employé communal  Nicolas Blagnan et les vœux à Adeline, la secrétaire de mairie. Il remercie les associations qui, suite au Covid 19, n’ont pas animé le village cette année et pour cette raison, n’ont pas  demandé de subventions.

 

Influenza aviaire

Créé par le 12 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, landes, Lot et Garonne, politique, santé

LANDES-GERS

Communiqué du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation

Julien Denormandie à la rencontre des éleveurs dans les Landes et le Gers Paris, le 12 janvier 2021.

 Le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Julien Denormandie, s’est rendu successivement dans les Landes le 8 janvier puis dans le Gers ce jour, afin d’exprimer le soutien de l’État aux filières avicoles touchées de plein fouet par cette nouvelle épizootie d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP).

Il a également salué les services de L’État et tous les acteurs qui sont pleinement mobilisés dans la gestion de cette crise.

 À la date du 11 janvier (mi-journée), on dénombre 197 foyers d’influenza aviaire H5N8 dont 170 foyers d’infection dans les Landes, 7 dans les Pyrénées-Atlantiques, 6 dans le Gers et 2 dans les Hautes-Pyrénées. 

Julien Denormandie a rappelé que tout devait être mis en œuvre pour endiguer la propagation du virus et protéger les zones encore indemnes. Face à un virus extrêmement contagieux entre oiseaux cette année, et comme annoncé le 7 janvier, les élevages de volailles doivent être dépeuplés rapidement dans un rayon de 5 km, et les mouvements interdits dans un rayon de 20 km.

Le ministre a également insisté sur l’impérieuse nécessité de garantir la biosécurité dans les élevages, et rappelé que le gouvernement avait prévu des aides à cet effet dans le Plan de relance.

Un arrêté ministériel qui liste les communes dans lesquelles des abattages préventifs peuvent être ordonnés a été publié aujourd’hui 12 janvier au Journal Officiel.

Il vise toutes les communes du Gers, des Landes, Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées. Dans le département du Lot-et-Garonne, 11 communes limitrophes du Gers pourront faire l’objet d’une telle mesure.

Sur cette base, les préfets pourront ordonner les abattages, au vu de la localisation des foyers, dans les communes et exploitations concernées. Les capacités d’abattage sont par ailleurs significativement augmentées avec la réquisition de 5 abattoirs situés sur les communes de Gibret (Landes), Montaut (Landes), Came (Pyrénées-Atlantiques), Maubourguet (Hautes-Pyrénées) et Castelnau d’Auzan (Gers). 

À ce jour, près de 700 000 volailles (essentiellement des canards) ont été abattus sur ordre de l’administration suite à la détection de foyers ou de manière préventive.

 Le ministre a réaffirmé que l’État compenserait les pertes subies par les éleveurs. Les procédures administratives pour l’indemnisation de la valeur marchande des animaux sont d’ores-et-déjà en place, permettant le versement d’acomptes pour les élevages touchées par les abattages.

Interdiction de circuler aux poids-lourds de plus de 19 tonnes

Créé par le 12 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, politique

GERS

Photo: Conseil départemental du Gers

Photo: Conseil départemental du Gers

Communiqué du Conseil départemental du Gers

De Manciet à Barcelonne du Gers : les poids-lourds de plus de 19 tonnes en transit définitivement interdits par un arrêté du Département du Gers

 À partir du 7 janvier 2021, les poids-lourds de plus de 19 tonnes en transit, c’est-à-dire les PL qui n’ont ni prise ni dépôt de marchandises dans le Département du Gers et/ou dans les départements limitrophes ne sont plus autorisés à circuler sur les RD 931 et 924 qui relient Manciet à Barcelonne du Gers, en passant par Nogaro.

Trois ans se sont écoulés depuis la promesse faite par Philippe MARTIN Président du Conseil Départemental du Gers, un jour de manifestation contre le trafic de grand transità Nogaro ; trois années au cours desquelles le Département sécurise, techniquement et juridiquement, les contours de ce projet d’arrêté permanent.

Le statut de Routes à Grande Circulation (RGC) de cette section ne permettant pas au Département et aux maires des communes traversées de prendre en pleine autonomie et responsabilité leurs décisions, la première étape de construction de ce long dossier consiste à demander le déclassement de cette portion routière ; c’est chose faite puisqu’en juillet 2019, le Département dépose la demande de déclassement assortie d’une étude d’impact auprès des services de l’Etat. Ces derniers s’engagent par ailleurs à soutenir le dossier. Pour l’heure, la demande reste en cours d’étude au Ministère.

Cette première phase est suivie par des étapes complémentaires permettant de prouver les nuisances occasionnées par ce trafic sur la vie locale : production d’études acoustiques, d’études relatives à la qualité de l’air dans la traversée de Nogaro notamment.

Enfin des phases de concertation avec les services de l’Etat, les élus locaux, les Départements voisins, et surtout les professionnels du transport routier permettent d’ajuster le projet et mesurer les impacts de celui-ci.

Des phases d’expérimentation « grandeur nature » pendant les chantiers de revêtement routier conduits pour l’un fin 2019 et pour l’autre fin 2020 sur cette portion routière, permettent de s’assurer que ces mesures restent proportionnées, raisonnables et efficaces.

C’est grâce à un dossier fiable et étayé que le Département obtient l’avis favorable du Préfet pour exclure définitivement la circulation des PL de 19 tonnes en transit sur les RD 924 et 931. Les forces de l’ordre veilleront au respect de ces dispositions.

Covid 19: Circulation de plus en plus active

Créé par le 12 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture


CIRCULATION DE PLUS EN PLUS ACTIVE DANS LE GERS,
ISOLONS NOUS LORSQUE NOUS SOMMES POSITIFS OU CAS CONTACT

Continuons à respecter LES GESTES BARRIÈRES
partout et toujours


Le virus circule de plus en plus dans le Gers depuis le début de l’année. 3845 cas confirmés ont été recensés dans le département depuis le début de l’épidémie.

Depuis plusieurs jours, le taux d’incidence augmente : pour la période du 2 au 8 janvier, il se situe à 165,2. Pour rappel en octobre, il était de 76,3, en novembre 80,5 et fin décembre à 100.

44 personnes sont actuellement hospitalisées.

Xavier Brunetière, préfet du Gers, rappelle que toute personne positive à la Covid ou cas contact doit s’isoler. Lorsqu’elle est contactée par l’assurance maladie, elle peut faire part de toute difficulté à respecter l’isolement et être accompagnée. Il s’agit de se protéger et de sauver des vies.

Pour faire face à cette dynamique de l’épidémie, il est impératif de respecter les gestes barrières et le port du masque le plus largement possible, pour nous protéger et protéger les personnes vulnérables.

  • se laver les mains ou les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique,

  • maintenir une distance d’au moins un mètre entre les personnes et le cas échéant porter le masque lorsque cette distance ne peut être garantie.

  • porter un masque quand c’est obligatoire ou quand la distance ne peut être respectée.

  • Réduire le nombre de contact ; éviter les rassemblements (famille, amis) de plus de 6 personnes.

  • aérer votre logement ou votre lieu de travail toutes les heures.

  • - se faire tester en cas de symptômes ou de contact avec des personnes vulnérables

Tousanticovid

Afin de stopper au plus vite les chaînes de contamination, grâce à une application basée sur le Bluetooth, si vous êtes positif, vous informez les personnes ayant été à proximité afin qu’elles puissent être prises en charge le plus tôt possible.

Cette application est disponible au téléchargement sur : https://bonjour.tousanticovid.gouv.fr/

 

Empierrement de la piste DFCI Gabarret-Herré

Créé par le 11 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, sapeur-pompier, travaux

GABARRET

IMG_4968

Afin de permettre le bon déroulement des travaux de réhabilitation du chemin rural de Gabarret qui passe à Escalans et arrive à Herré, mercredi  6 janvier, Stéphane Barlaud, maire de Gabarret  et Brigitte Appolinaire, maire d’Herré (la Plaine), ont pris un arrêté   interdisant la circulation routière  à partir du 6 janvier. Cette interdiction de circuler sera prolongée jusqu’au 16 avril, afin de permettre la stabilisation du chemin.

Jean Barrère, président de l’Association syndicale autorisée de défense de la forêt contre l’incendie (ASA DFCI) de Gabarret, Escalans, Parleboscq,  précise :

« Aux deux extrémités de  la piste de la Plaine, qui fait 1 800 mètres,  nous avons installé des pancartes DFCI qui indiquent que cette piste  N°  101 est DFCI et qu’elle a  une alimentation en eau,  grâce à l’étang de Perric. Ce dernier   est situé à 1 500 mètres de l’entrée par Gabarret. Pour ces travaux d’empierrement, dont le budget est de 62 000 euros, nous avons obtenu 80% de subventions. »

 Par la suite comme l’ensemble des  pistes DFCI, la circulation sera interdite toute l’année. Seuls les véhicules chargés d’une mission de service public, ainsi que les propriétaires des parcelles traversées ou desservies et évidemment les ayants-droits peuvent les emprunter. Cette piste qui est  à proximité de Gabarret demeure un bon  coin de promenade pour les piétons.  

Saint-Jean Bosco labellisé « Génération 2024″ en vue des Jeux Olympiques

Créé par le 11 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, sport

GABARRET

LABEL 2024 profs EPS

Le Collège Saint-Jean Bosco labellisé « Génération 2024″ en vue des Jeux Olympiques

C’est avec beaucoup de joie que madame  Raquel Valmana et monsieur  Grégory Truchot, les deux professeurs d’éducation physique et sportive de Saint-Jean Bosco, ont appris que leur collège venait d’obtenir la labellisation « Génération 2024 » délivrée par monsieur  Bruno Brevet, Directeur académique des services de l’Education nationale des Landes (DASEN) à l’issue du comité de pilotage académique.

Ce label vise à développer des passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif, pour encourager la pratique physique et sportive des jeunes.

À Saint-Jean Bosco, les collégiens font du sport toute la journée vu qu’à chaque récréation, toutes les installations sportives de l’établissement sont directement accessibles aux collégiens, mais ce sont avant tout les sections sportives scolaires (SSS) qui sont le dispositif « Clé » de ces passerelles, car elles s’appuient sur un partenariat établissement-club. Une Section Sportive Rugby dynamique qui depuis 15 ans, a vu ses effectifs croître : sur 200 élèves au collège, 80 sont inscrits à cette section cette année dont 1/3 de filles.

Le 20 mai 2019 la Section renouvelait la signature de la convention de partenariat avec le club de Rugby de Gabarret  (GAS), avec la mairie et avec le comité départemental de Rugby. Tous ces partenaires se sont engagés à faciliter le dispositif.

L’accueil des sportifs de haut niveau dans l’établissement est un autre critère important du label, vecteur d’échanges entre tous les élèves sur les valeurs du sport en général, de l’Olympisme et du Paralympisme.

Cet axe est aussi ancré dans la culture sportive de Saint-Jean Bosco. En effet, depuis 15 ans Patrice Lagisquet, l’ancien ailier de l’équipe de France de Rugby, entraîneur du Biarritz Olympique (1997–2008), des bleus et actuellement de l’équipe de Rugby du Portugal, vient diriger chaque année un entraînement de la section rugby du collège, prodiguer ses précieux conseils et sensibiliser les élèves sur son association.

Cette association  Chrysalide  se bat inlassablement pour que les enfants en situation de handicap soient considérés comme des personnes à part entière.

Pour le collège l’objectif 2024 est évidemment  toujours plus de sport, même si face à la Covid-19 les deux professeurs d’EPS ont dû adapter les pratiques sportives aux gestes barrières, le virus n’a pas réussi à entamer la détermination du duo, qui avec ce nouveau label est en train de mettre en place un projet pédagogique sur les Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

L’ensemble des disciplines est concerné et va construire des séquences pédagogiques dans le cadre des programmes du collège. Selon les niveaux et les programmes, de manière transversale, les professeurs de Français, Histoire-Géographie, Mathématiques, SVT de Saint-Jean Bosco vont intégrer cette notion d’olympisme dans leur cours, notamment un travail sur le vocabulaire sportif, l’héritage de l’Antiquité, les jeux olympiques à Berlin de 1936, la santé et la pratique physique, les statistiques et probabilités…Des interventions avec des intervenants issus du milieu sportif : journaliste, préparateur physique, kinésithérapeute, une initiation aux sports paralympiques, sont prévus, le label facilite les initiatives de ce genre. Un temps fort lors de la journée olympique du mercredi 23 juin contribuera à l’objectif de Paris 2024 : mettre toujours plus de sport dans notre quotidien, même avec la Covid-19.

Port du masque obligatoire

Créé par le 10 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, santé

GERS

Par arrêté du 8 janvier 2021, la préfecture du Gers a prolongé le port du masque obligatoire pour toute personne âgée de 11 ans et plus dans 22 communes jusqu’au 2 février 2021 inclus :

Les communes concernées sont : Auch, Barcelonne-du-Gers, Cazaubon, Condom, Éauze, Fleurance,  Gimont, , L’Isle-Jourdain, Lectoure, Lombez, Marciac, Masseube, Mauvezin, Miélan, Mirande, Nogaro, Pavie, Plaisance, Pujaudran, Riscle, Samatan et Vic-Fezensac.

Dans les autres communes, le port du masque reste obligatoire dans l’espace public aux abords immédiats et dans un rayon de 30 mètres autour de leur accès :  des établissements suivants : établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE), centres de loisirs, écoles, collèges, lycées, établissements relevant de l’enseignement agricoles et ceux dispensant un enseignement universitaire. Cette obligation est étendue aux emplacements situés sur la voie publique correspondant aux arrêts de stations desservis par les véhicules de transport scolaire.

 sur tous les types de marchés de plein vents ou couverts

 dans un rassemblement de plus de 6 personnes dans l’espace public et lieux ouverts au public

 aux abords immédiats et à l’intérieur des cimetières

 sur les parkings, aux abords et à l’intérieur de toutes les enseignes de la grande distribution, quels qu’en soient les domaines d’activités.

Grippe aviaire : la colère de Lionel Candelon

Créé par le 10 jan 2021 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, landes, Lot et Garonne, politique

Lionel Candelon, éleveur de canards, et président des « canards en colère »,  dénonce l’inaction de la FNSEA, du CIFOG, des chambres consulaires et de certains hommes politiques sur le sujet de la grippe aviaire

Déjà plus de 5 000 vues en moins de 24 heures pour cette vidéo de 30 minutes

Pour voir la vidéo, cliquer ici : https://www.facebook.com/max.riderffmc/videos/3575824199173576

120 m2 de toiture détruits par le feu

Créé par le 07 jan 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, fait divers, gers, infos, sapeur-pompier

EAUZE

Mercredi 6 janvier, vers 12 h 10, un incendie s’est déclaré au chai du château Tariquet. La toiture du bâtiment d’une surface de  200 m² a été détruite  sur une surface de 120 m².

Cet incendie a mobilisé  une quarantaine de Sapeurs- pompiers, venus de huit centres de secours.

 Une dizaine de salariés a été évacuée. L’intervention rapide des Sapeurs-pompiers a permis de sauver le stockage d’armagnac, ainsi que deux alambics.

Pollution aux hydrocarbures

Créé par le 07 jan 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, fait divers, infos, landes, sapeur-pompier

Landes d’Armagnac

Les communes des Landes d’Armagnac, notamment celles de Mauvezin-d’Armagnac, Betbezer d’Armagnac,  Labastide-d’Armagnac et  Saint-Justin,  ont malheureusement été polluées  par une pollution  aux hydrocarbures de la Douze.

Cette pollution  a été constatée  mercredi 6 janvier.

Des dizaines de Sapeurs- pompiers ont été dépêchées sur le terrain afin de découvrir l’origine de la  pollution et évidemment  mettre en place des barrages filtrants.

De grandes tâches noires se sont  répandues  dans les fossés et dans les  champs.

Cette pollution est vraisemblablement due à une   fuite d’une cuve contenant des huiles de vidange. Ces dernières  se seraient déversées dans un bassin de rétention, et  suite aux pluies abondantes qui ont entraîné  une  crue, le bassin a été envahi et 200 à 300 litres d’huiles se sont répandues sur le terrain.

La police de l’eau s’est rendue sur place et le Syndicat d’équipement des communes (Sydec),  qui gère l’eau potable sur ce secteur, assure qu’il n’y a aucun risque pour les habitants de ce territoire, puisqu’il n’y a pas de pompage dans la Douze à cet endroit pollué.

12345...133

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...